Derek Bell (pilote)

Derek Reginald Bell, né le à Pinner dans le Middlesex, est un ancien pilote automobile anglais spécialiste d'endurance, connu pour avoir remporté à cinq reprises les 24 Heures du Mans. Il a couru également en Formule 1 pour Ferrari, McLaren, Surtees et Tecno.

Pour les articles homonymes, voir Derek Bell.
Derek Bell
Derek Bell lors des 12 Heures de Sebring en 2008
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Pinner, Middlesex, Angleterre
Nationalité britannique
Carrière
Années d'activité 1968-1972, 1974, 1976
Qualité Pilote automobile
Parcours
AnnéesÉcurie0C.0(V.)
Scuderia Ferrari
Bruce McLaren Motor Racing
Tom Wheatcroft Racing
Team Surtees
Frank Williams Racing Cars
Martini Racing Team
Hexagone of Highgate
Statistiques
Nombre de courses 16 (9 départs)
Pole positions 0
Podiums 0
Victoires 0

Biographie

Derek Bell en Formule 2 avec la Ferrari Dino 166, au Nürburgring en 1969.
Derek Bell en Formule 2 avec la Brabham BT26, au Nürburgring en 1970.

Derek Bell a grandi dans une ferme et a aidé à gérer un camping près de Pagham Harbour (en), avant d'être encouragé par son beau-père -Bernard Hender- à s'engager en compétition sur Lotus Seven. Il s'engage dans le championnat de Formule 3 l'année suivante avec une Lotus 31, et il remporte sa première course à Goodwood en 1966 avec une Lotus 41 (en).

En 1967, il remporte sept victoires. Il fait ses débuts en Formule 2 avec une Brabham BT23C engagée par le Curch Farm Racing de son beau-père, et ses prestations prometteuses attirent l'œil d'Enzo Ferrari qui le fait débuter en Formule 1 à Monza.

Il ne court qu'un seul Grand Prix en 1969, à Silverstone avec McLaren, et il remporte en fin d'année le trophée Lakeside (en Australie). Il s'engage avec March dans le championnat de Formule 2 européen en 1970, et termine à la deuxième place de celui-ci derrière le Suisse Clay Regazzoni. Toujours en 1970, il participe au film Le Mans[1] (ainsi que Siffert et Linge).

En 1973, avec Harald Ertl, il remporte le Tourist Trophy sur le circuit de Silverstone.

Derek Bell se concentre ensuite sur l'endurance, accumulant podiums et victoires, tout en revenant épisodiquement en Formule 1 pour le compte de Tecno, qui engage une Brabham privée, et de Surtees.

Il dispute sa dernière course officielle lors des 24 Heures de Daytona en 2008 (sur Riley Mk XI).

Le Derek Bell, invité du Circuit automobile des remparts d'Angoulême est fait citoyen d'honneur de la ville d’Angoulême.

Palmarès

Il remporte les 24 Heures du Mans à cinq reprises :

Il partage ses victoires au Mans principalement avec Jacky Ickx et Porsche.

Il remporte également deux fois le Championnat du monde des voitures de sport, en 1985 et 1986 (deuxième en 1983).

Résultats en championnat du monde de Formule 1

Derek Bell sur Ferrari 312B3 "Spazzaneve" (test car), au Festival de vitesse de Goodwood en 2008.
Saison Ecurie Châssis Moteur Pneus GP disputés Points inscrits Classement
1968Scuderia Ferrari SpA SEFACFerrari 312Ferrari V12Firestone20Nc.
1969Bruce McLaren Motor RacingMcLaren M9ACosworth V8Goodyear10Nc.
1970Tom Wheatcroft Racing
Team Surtees
Brabham BT26A
Surtees TS7
Cosworth V8Goodyear2122e
1971Frank Williams Racing Cars
Team Surtees
March 701
Surtees TS9
Cosworth V8Firestone10Nc.
1972Martini Racing TeamTecno PA123/3Tecno 12 à platFirestone20Nc.
1974Bang & Olufsen Team SurteesSurtees TS16Cosworth V8Firestone10Nc.
1977Hexagone of HighgatePenske PC3Cosworth V8Goodyear10Nc.

Résultats aux 24 Heures du Mans

La Porsche 956, victorieuse lors de l'édition mancelle 1982.
La Porsche 962C, victorieuse de l'édition 1986...
..et de l'édition 1987.
Année Voiture Équipe Équipier Résultat
1970Ferrari 512 SFerrari SEFACRonnie PetersonAbandon
1971Porsche 917 LHJohn Wyer Automotive EngineeringJoseph SiffertAbandon
1972Ferrari 365 GTB/4Écurie FrancorchampsRichard Bond / Teddy Pilette8e
1973Mirage M6-FordGulf RacingHowden GanleyAbandon
1974Mirage GR7-FordGulf RacingMike Hailwood4e
1975Mirage GR8-FordGulf RacingJacky IckxVainqueur
1976Mirage GR8-FordGrand Touring CarsVern Schuppan5e
1977Renault Alpine A442Renault SportJean-Pierre JabouilleAbandon
1978Renault Alpine A442Renault SportJean-Pierre JarierAbandon
1979Mirage M10-FordGrand Touring CarsDavid Hobbs / Vern SchuppanNon classé
1980Porsche 924 Carrera GTPorsche SystemAl Holbert13e
1981Porsche 936Porsche SystemJacky IckxVainqueur
1982Porsche 956Porsche SystemJacky IckxVainqueur
1983Porsche 956Rothmans PorscheJacky Ickx2e
1985Porsche 962CRothmans PorscheHans-Joachim Stuck3e
1986Porsche 962CRothmans PorscheAl Holbert / Hans-Joachim StuckVainqueur
1987Porsche 962CRothmans PorscheAl Holbert / Hans-Joachim StuckVainqueur
1988Porsche 962CPorsche AGKlaus Ludwig / Hans-Joachim Stuck2e
1989Porsche 962C GTiRichard Lloyd RacingTiff Needell / James WeaverAbandon
1990Porsche 962CJoest Porsche RacingFrank Jelinski / Hans-Joachim Stuck4e
1991Porsche 962CKonrad/Joest Porsche RacingFrank Jelinski / Hans-Joachim Stuck7e
1992Porsche 962C GTiADA EngineeringJustin Bell / Tiff Needell12e
1993Courage C30LM-PorscheCourage CompétitionPascal Fabre / Lionel Robert10e
1994Kremer K8 Spyder-PorscheGulf RacingRobin Donovan (en) / Jürgen Lässig6e
1995McLaren F1 GTRDavid Price RacingJustin Bell / Andy Wallace3e
1996McLaren F1 GTRDavid Price RacingOlivier Grouillard / Andy Wallace6e

Victoires en voitures de sport (endurance)

(outre ses 26 participations aux 24 heures mancelles, en 27 saisons -deuxième pilote non français, derrière le nippon Yōjirō Terada-)

(soit une trentaine de succès au total, établis entre 1971 et 1989; il a aussi été 2e des 12 Heures de Sebring en 1985, 1993, 1994 et 1995, ainsi que 3e en 1984 et 1986.)

Autres victoires notables en voitures de sport

  • 2 Heures de Jarama : 1972 ;
  • 500 milles Road America (Elkhart Lake, 25e anniversaire) : 1979 et 1984 ;
  • 500 kilomètres du Mid-Ohio : 1981, 1984, 1985 et 1986 ;
  • 500 kilomètres de Pocono : 1984 et 1985 ;
  • 3 Heures de Daytona : 1984 ;
  • 3 Heures de Miami : 1985 ;
  • 500 kilomètres de Charlotte : 1985 ;
  • 3 Heures, puis 500 milles, de Watkins Glen : 1985 et 1986 ;
  • 360 kilomètres de Monza : 1986 ;
  • 3 Heures de San Antonio : 1987.

Distinctions

Plaque de bronze des empreintes de Dereck Bell dans le walk of fame du quartier Saint Nicolas au Mans
  • BRDC Gold Star: 1984, 1985, 1986 et 1987;
  • Royal Automobile Club "Plaque d'Honneur": 1985;
  • Guild of Motoring Writers "Driver of the Year": 1982 et 1985;
  • MBE: 1986, pour "services rendus en sports mécaniques";
  • Motorsports Hall of Fame of America: 2012[2];
  • Le Mans 24 Hours Drivers Hall of Fame: 2013 [3];
  • Membre honoraire de l' AA, "en reconnaissance de 50 ans d'activités en sports mécaniques", au Festival de vitesse de Goodwood: 2014.
  • citoyen d’honneur de la ville d’Angoulême en 2017.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du sport automobile
  • Portail de l'endurance automobile
  • Portail de la Formule 1
  • Portail de l’Angleterre
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.