Dhammayangyi

Le Dhammayangyi est le plus grand des temples bouddhiques de Bagan, en Birmanie. Commencé, selon les historiens, soit par le roi Alaungsithu avant 1167, soit par son fils Narathu après cette date, il est resté inachevé. Il fut l'objet de beaucoup de soins : Ses briques furent frottées les unes contre les autres, afin qu'aucun interstice ne fût visible, et collées par un enduit végétal de composition mal connue, mais d'une extrême solidité.

Dhammayangyi

Le Dhammayangyi au soleil couchant
Présentation
Culte Bouddhisme
Début de la construction XIIe siècle
Géographie
Pays Birmanie
Ville Bagan
Coordonnées 21° 09′ 33″ nord, 94° 52′ 16″ est
Géolocalisation sur la carte : Myanmar

Il est bâti sur le modèle du Temple de l'Ananda, carré, avec des porches en projection, mais plus massif. Son pilier central (50 m de large) n'est pas orné de bouddhas debout, mais creusé d'une seule niche, à l'Est, abritant un bouddha couché. Le toit est formé de sept terrasses successives. Le sikhara (tour-sanctuaire) est réduit à sa base, soit qu'il se soit écroulé, soit qu'il n'ait jamais été construit.

Références

  • Portail de la Birmanie
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du bouddhisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.