Diana (film)

Diana est un film biographique britanno-franco-belge d'Oliver Hirschbiegel sorti en 2013.

Pour les articles homonymes, voir Diana.
Diana
Logo du film

Réalisation Oliver Hirschbiegel
Scénario Stephen Jeffreys
Acteurs principaux
Sociétés de production Ecosse Films
Pays d’origine Royaume-Uni
France
Belgique
Genre Biographie
Durée 108 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synopsis

 : la princesse de Galles et le docteur Hasnat Khan sont présentés l’un à l’autre par Oonagh Toffolo, amie de Diana, au Royal Brompton Hospital de Londres. Officiellement séparée du prince Charles depuis , Diana a connu plusieurs aventures amoureuses décevantes. Alors qu’elle s’interroge sur le sens à donner à sa vie, elle s’éprend du chirurgien pakistanais et, pour une fois, parvient à garder quelque temps secrète leur liaison. Son divorce définitivement prononcé en , Diana veut croire à un avenir possible avec cet homme qui l’aime avec ses qualités et ses défauts, indifférent à l’image d’icône princière qu'elle incarne aux yeux du monde depuis plus de quinze ans.

 : un homme effondré derrière ses lunettes noires assiste aux obsèques de Diana. Peu de gens reconnaissent Hasnat Khan. Alors que les tabloïds affirment que Diana s’apprêtait à épouser Dodi Al-Fayed, rares sont ceux qui savent que, peu avant son accident, elle essayait encore de joindre Hasnat pour le convaincre de revenir à elle.

Fiche technique

Distribution

L'actrice australienne Naomi Watts, ici au Festival de Cannes 2014, incarne Diana Spencer.
Source et légende : Version française (V. F.) sur AlloDoublage[1]

Accueil critique

  • Majesty Magazine : pour Ingrid Seward, rédactrice en chef, « la mémoire de Diana a une nouvelle fois été prise en otage »[2].
  • The Times : Kate Muir, responsable de la rubrique cinéma, a déclaré avoir envoyé sa critique « de façon appropriée, depuis les toilettes »[2].
  • Pour le Daily Mail, le résultat est « désastreux » et le The Guardian moque « des dialogues en carton-pâte » ; « seize ans après ce jour terrible de 1997, Diana est morte une nouvelle fois de façon horrible »[2].

Notes et références

  1. « Fiche du doublage français du film » sur AlloDoublage, consulté le 13 septembre 2013
  2. Florentin Collomp, « Tempête londonienne autour de la mémoire de Diana », in Le Figaro, samedi 7 / dimanche 8 septembre 2013, page 29.

Liens externes

  • Portail du cinéma
  • Portail du Royaume-Uni
  • Portail des années 1990
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.