Dick Advocaat

Dick Advocaat, né le à La Haye, est un footballeur néerlandais reconverti entraîneur.

Dick Advocaat

Dick Advocaat, en 2017.
Situation actuelle
Équipe Sparta Rotterdam
Biographie
Nom Dick Nicolaas Advocaat
Nationalité Néerlandais
Naissance
Lieu La Haye (Pays-Bas)
Taille 1,70 m (5 7)
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1966-1973 ADO La Haye
1973-1977 Roda JC
1977-1979 VVV Venlo
1979 Chicago Sting
1979-1980 ADO La Haye
1980 Chicago Sting
1980-1982 Sparta Rotterdam
1982-1983 K Berchem Sport
1983-1984 FC Utrecht
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1987-1989 HFC Haarlem
1989-1991 SVV bv Schiedam
1992-1994 Pays-Bas
1995-1998 PSV Eindhoven
1998-2002 Glasgow Rangers
2002-2004 Pays-Bas
2004-2005 Borussia Mönchengladbach
2005 Ajax Amsterdam
2005 Émirats arabes unis
2005-2006 Corée du Sud
2006-2009 Zénith Saint-Pétersbourg
2009-2010 Belgique 3v 0n 2d
2009-2010 AZ Alkmaar 11v 5n 4d
2010-2012 Russie 12v 8n 4d
2012-2013 PSV Eindhoven 32v 4n 12d
2013-2014 AZ Alkmaar15v 6n 9d
2014 Serbie1v 2n 1d
2015 Sunderland AFC4v 6n 9d
2016-2017 Fenerbahçe SK30v 16n 9d
2017 Pays-Bas8v 0n 1d
2018- Sparta Rotterdam
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Biographie

Dick Advocaat évolue comme milieu de terrain défensif à ADO La Haye (1966-1973 et 1979-1980), Roda JC (1973-1976), VVV Venlo (1976-1979), Chicago Sting aux États-Unis (1979 et 1980), Sparta Rotterdam (1980-1982), K Berchem Sport en Belgique (1982-1983) et le FC Utrecht (1983-1984).

Il commence sa carrière d'entraîneur en 1984, comme assistant du sélectionneur de l'équipe des Pays-Bas Rinus Michels, avant de devenir entraîneur principal du HFC Haarlem. Puis il rejoint le SVV bv Schiedam, club qu'il fait monter en Division 1 en 1990.

Un an avant l'Euro 92, Dick Advocaat revient comme assistant de Rinus Michels: les Pays-Bas atteignent les demi-finales, éliminés par le futur vainqueur du tournoi, le Danemark aux tirs au but après un match nul, 2-2. Il devient lui-même, sélectionneur national lors du départ de Michels. Il conduit alors l'équipe néerlandaise jusqu'aux quarts de finale de la Coupe du monde 1994, battue 2-3 par le Brésil, futur vainqueur de l'épreuve.

De 1995 à 1998, il dirige les joueurs du PSV Eindhoven et remporte la Coupe puis le championnat des Pays-Bas.

Il a continué sa carrière d'entraîneur en Écosse, où il passe deux saisons exceptionnelles, en remportant deux doublés Coupe-Championnat consécutifs avec les Glasgow Rangers.

Il dirige de nouveau l'équipe des Pays-Bas et conduit les Oranje en demi-finale de l'Euro 2004 où ils sont battus par leurs hôtes Portugais, 1-2. Après cette défaite, il rejoint les Allemands du Borussia Mönchengladbach, pour une saison.

En juillet 2005, il devient sélectionneur des Émirats arabes unis puis rejoint dès septembre la sélection de Corée du Sud pour la préparation de la Coupe du monde 2006.

Il entraîne temporairement l'Ajax Amsterdam en décembre 2005 avant de rejoindre le Zénith Saint-Pétersbourg en juillet 2006. Les russes sous sa houlette, remportent leur championnat en 2007, puis gagnent la Coupe UEFA 2007-2008[1]. Il y est limogé pour manque de résultats en août 2009.

Le 1er octobre 2009, Dick Advocaat devient sélectionneur de l'équipe de Belgique[2].

Lors de son premier match en tant qu'entraîneur des Diables Rouges, il réussit une super entrée avec une victoire 2-0 sur la Turquie déjà disqualifiée et redonne ainsi espoir aux supporters belges pour l'Euro 2012.

Le , il prend en main l'équipe néerlandaise de AZ Alkmaar conjointement avec l'équipe de Belgique[3]. Le jeudi , Dick Advocaat annonce à l'Union Belge de football qu'il quitte les diables rouges avec effet immédiat. Alors que l'Union Belge déclare qu'elle se sent trahie, qualifiant la façon d'agir d'Advocaat « humainement et professionnellement totalement inacceptable »[4], celui-ci explique que le défi sportif est plus intéressant en Russie et qu'il ne comprend pas ce lynchage médiatique[5]. Il déclare également qu'il n'a « pas perdu son temps en un an et les Diables Rouges non plus » et qu'il considère Marc Wilmots comme « le successeur idéal »[6].

Le , les Diables Rouges ont battu la Russie de Dick Advocaat à Voronej en match amical sur le score de 0-2. Néanmoins, sous son aile, la Russie prend un nouvel élan. Advocaat qualifie la Russie en finissant aisément en tête de son groupe de qualification. Il la garde invaincue 16 matchs, la dote d'une culture offensive très prometteuse et écrase l'Italie sur le score de 3-0 en préparation ce qui vaut aux Russes d'aborder la compétition en outsider. Le premier match est très facilement remporté face aux Tchèques 4-1 ce qui place les Russes en favoris de la compétition. Contre la Pologne, les hommes de Dick Advocaat réalisent la même performance en première mi-temps, mais en ne concrétisant qu'un but et à la rentrée des vestiaires, la Pologne arrache le nul (1-1). Contre la Grèce, la Russie passe au travers, manquant cruellement de réalisme offensif et encaissant un but sur une rare offensive grecque (0-1). La Russie est ainsi éliminée prématurément ce qui déçoit grandement les supporters russes.

Le , Advocaat signe un contrat d'un an en faveur du PSV Eindhoven. Il quitte donc ses fonctions de sélectionneur de la Russie et prend les rênes du club néerlandais au début de juillet 2012[7]. Il quitte le club néerlandais à la fin de la saison 2012-2013 après une deuxième place en championnat.

En 2014, Advocaat signe un contrat de deux ans avec la Serbie. Après un nul prometteur contre la France (1-1), la sélection serbe arrache le nul de justesse contre une Arménie réduite par les blessures (1-1) avant d'enchaîner un match face à l'Albanie marqué par le survol d'un drône faisant voler un drapeau de la Grande Albanie. La provocation albanaise entraîne une bagarre entre les joueurs albanais et les supporters serbes qui aboutit à l'arrêt définitif du match. La Serbie se voit accorder une victoire sur tapis vert mais avec le retrait des points relatifs à la victoire (3-0). Ce match avorté est un véritable poids pour la suite des éliminatoires. La Serbie connaît une défaite contre le Danemark (1-3) et Dick Advocaat décide de démissionner au vu de l'ambiance lourde[8]. Il refuse ses mois de salaire depuis juillet, préférant que l'argent lui étant destiné profite au football serbe. Sur appel des fédérations de Serbie et d'Albanie, le tribunal arbitral du sport (TAS) condamne la décision de l'UEFA et offre les trois points à l'Albanie tout en maintenant les trois points de pénalité à la Serbie[9].

Le , il succède à Gustavo Poyet et devient le nouvel entraineur de Sunderland, avec pour mission de maintenir le club en Premier League. Il dirige son premier match le 21 mars 2015, en déplacement à West Ham United (défaite 1-0). Sunderland se maintient en Premier League mais Advocaat démissionne le à la suite des mauvais résultats des Black Cats, le club étant alors 19e et n'ayant toujours pas remporté de match[10].

Le , Dick Advocaat devient le nouvel entraîneur du club turc de Fenerbahçe avant d'être nommé sélectionneur des Pays-Bas pour la troisième fois dès la fin du championnat turc en juin 2017[11].

Palmarès

Références

  1. fiche de l'entraîneur sur le site du Zénith Saint-Pétersbourg
  2. Sur le site dhnet.be, le 17 septembre 2009
  3. Sur le site rtbf.be, le 7 décembre 2009
  4. URBSFA, « Réaction de l'URBSFA suite au départ d'Advocaat », sur URBSFA (footbel.com), (consulté le 18 avril 2010)
  5. Rédaction en ligne, « Advocaat: le ressort était un peu cassé », sur Le Soir (lesoir.be), Bruxelles: Rossel, (consulté le 18 avril 2010)
  6. Rédaction en ligne, « Advocaat: Wilmots est mon successeur idéal », sur Le Soir (lesoir.be), Bruxelles : Rossel, (consulté le 18 avril 2010)
  7. Advocaat a signé, lequipe.fr, 10 mai 2012.
  8. « Serbie, Dick Advocaat démissionne », sur uefa.com, (consulté le 20 août 2015)
  9. L’Albanie récupère trois points
  10. « Démission de Dick Advocaat à Sunderland », sur www.dhnet.be (consulté le 10 octobre 2015)
  11. « Dick Advocaat nommé nouveau sélectionneur des Pays-Bas », sur www.lequipe.com, (consulté le 21 mai 2017).

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail des Pays-Bas
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.