Discours dans la plaine

Le Discours dans la plaine est un discours adressé par Jésus-Christ à ses disciples, ainsi qu'à une large foule, et rapporté dans l'Évangile selon Luc au chapitre 6, versets 17 à 49[1]. Le Sermon sur la montagne, plus long, rapporté dans l'Évangile selon Matthieu, peut être comparé à ce sermon et apparaît comme un développement de celui-ci[2],[3]. Certains commentateurs pensent qu'il s'agit du même sermon, d'autres pensent que Jésus a tenu des propos similaires dans plusieurs circonstances, d'autres encore prétendent qu'aucun des deux sermons n'a véritablement eu lieu et qu'ils sont plutôt des combinaisons des enseignements de base de Jésus rassemblés par Matthieu et Luc.

Récit évangélique

Les événements menant au sermon sont détaillés dans Luc 6, 12-20a : Jésus passe la nuit sur la montagne à prier Dieu. Deux jours plus tard, il rassemble ses disciples et en sélectionne douze, qu'il nomme les Apôtres. Une fois redescendu de la montagne avec eux, il fait halte sur un endroit plat où une foule de personnes s'est rassemblée. Après avoir guéri ceux qui étaient tourmentés par des « esprits impurs », Jésus commence ce qu'on appelle maintenant le Sermon dans la plaine.

La présence d'une introduction (6, 20) et d'une rétrospective (7, 1) prouve que Luc considère le passage 6, 20-49 comme un discours d'un seul tenant, avec deux reprises : l'une marquée par Jésus lui-même au verset 27, l'autre par une remarque rédactionnelle au verset 39. Ces enseignements peuvent être divisés en trois parties[4] :

Dans Luc 7, 1, après que Jésus a parlé à la foule, il se rend à Capharnaüm, lieu qu'il n'avait pas visité depuis Luc 4, 31 dans la chronologie lucanienne[1].

Voir aussi

Références

  1. (en) Craig A. Evans, The Bible Knowledge Background Commentary : Matthew-Luke, vol. 1, David C. Cook, coll. « Bible Knowledge Series », , 544 p. (ISBN 978-0-7814-3868-1, lire en ligne), « Sermon on the Plain », p. 151-161.
  2. (en) Sharon H. Ringe, Luke, Westminster John Knox Press, coll. « Westminster Bible companion », , 291 p. (ISBN 978-0-664-25259-5, lire en ligne), p. 90-97.
  3. Hans Conzelmann et Andreas Lindemann (trad. Pierre-Yves Brandt), Guide pour l'étude du Nouveau Testament, Labor et Fides, coll. « Le monde de la Bible », , 603 p. (ISBN 978-2-8309-0943-2, lire en ligne), p. 109.
  4. François Bovon, L'Évangile selon saint Luc : (1,1 - 9,50), Genève/Paris, Labor et Fides, coll. « Commentaire du Nouveau Testament », , 514 p. (ISBN 978-2-8309-1235-7, lire en ligne), p. 283.
  • Portail du christianisme
  • Portail de la Bible
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.