Disque phonographique

Un disque phonographique est un disque de métal, de cire, de laque, ou de matière thermoplastique (vinyles) qui possède des propriétés d'enregistrement et/ou de reproduction mécanique du son.

Pour les articles homonymes, voir Disque.
Single-Record

Principe

Un disque phonographique est un support analogique de sons enregistrés. Sa forme la plus connue est, comme son nom l'indique, une galette plate et circulaire en matière synthétique. Un unique sillon en forme de spirale est creusé sur chaque face.

Le son est gravé simultanément en déviant légèrement le parcours du sillon par de petites modulations sinueuses latérales correspondant au signal sonore. Ces modulations sont réparties sur chacune des deux parois du sillon pour les disques stéréophoniques.

Le plateau motorisé du gramophone puis du tourne-disque entraîne le disque à une vitesse angulaire constante. Dans le sillon, on pose une aiguille ou un diamant relié mécaniquement à une tête piézoélectrique ou électromagnétique, fixée au bout d'un bras sur pivot. Cette tête restitue sous forme de signal électrique, les modulations, éventuellement amplifiées ensuite.

L'enregistrement analogique sur disque constitua la technologie la plus répandue de l'enregistrement du son durant le XXe siècle.

Histoire

Pathé disque
  • 1902 : Columbia Graphophone Cy s'approprie un brevet de fabrication de disques en cire.
  • 1904 : Le label Odéon commercialise pour la première fois des disques enregistrés en double face et de format 25 et 30 cm.
  • 1925 : L'enregistrement électrique remplace l'enregistrement acoustique ; les appareils électriques de lecture suivront au cours des années 1930.
  • 1981 : Philips et Sony signent un accord sur le brevet de disque audionumérique ou disque compact (CD) permettant le développement d'un standard unique dont le lancement intervient l'année suivante au Japon et aux États-Unis, puis en Europe.

Formats par ordre chronologique

OrigineAnnéeFaceDiamètre
(cm)
Vitesse
(tr/min)
PhonieGravure
Berliner1894mono face7 pouces (18 cm)70monophoniquelatérale
Victor1906doubleface12 pouces (30 cm)78monolatérale _
Edison (Diamond)1912double10 pouces (25 cm)80monoverticale
Columbia1948doubleface12 pouces (30 cm)33 13monolatérale
RCA1949doubleface7 pouces (18 cm)45monolatérale

Réglage de vitesse

Le tableau croisé suivant indique, en fonction du niveau d'enregistrement et du nombre de tours par minute selon la taille du support, le temps d'enregistrement à respecter.

Temps (min)/dB−3 dB−2 dB−1 dBdB+dB+dB+dB+dB+dB+dB
Master 12" 45 tours________109
Master 12" 33 tours2422_20181716151312
Master 10" 45 tours__________
Master 10" 33 tours16_15141312_11109
Master 7" 45 tours______4__3
Master 7" 33 tours7__6_____4

Calculs techniques

Sur un 33 tours de 30 cm par exemple, donc de circonférence de 93 cm et tournant à 0,56 tour/s, la vitesse linéaire en début d'audition sera donc de 52 cm/s. Les fréquences sonores de 20 Hz à 20 kHz correspondent donc au départ du disque à des oscillations de longueur (52 cm/s / fréquence), soit 2,6 cm à 0,026 mm, tout à fait compatibles avec la gravure d'un microsillon.

Bibliographie

  • (en) Pekka Gronow (fi) et Ilpo Saunio (fi), International History of the Recording Industry, A&C Black (édition illustrée, réimprimée, révisée), , 416 p. (ISBN 978-0-304-70590-0, lire en ligne), p. 416
  • Daniel Lesueur, Histoire du disque et de l'enregistrement sonore, Carnot
  • Mario d'Angelo, La renaissance du disque : Les mutations mondiales d'une industrie culturelle, Paris, La Documentation française,

Notes et références

Articles connexes

Liens externes


  • Portail de la musique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.