District d'Isoya

Le district d'Isoya (磯谷郡, Isoya-gun) est un district de la sous-préfecture de Shiribeshi sur l'île de Hokkaidō au Japon.

Emplacement du district d'Isoya dans la sous-préfecture de Shiribeshi.

Géographie

Le district d'Isoya est situé dans la partie sud-ouest de la sous-préfecture de Shiribeshi, au sud-ouest de Sapporo.

Au , la population du district est estimée à 4 981 habitants pour une superficie totale de 449,78 km2, soit une densité de 11,1 personnes/km2[1].

Histoire

À l'ère Edo, la région sud d'Ezo[2] est sous la domination du clan Matsumae. En 1855, la région de l'actuel district d'Isoya passe sous le contrôle du clan Sakai du domaine de Tsuruoka.

En 1869, après la fin de la guerre civile de Boshin, le bureau de colonisation de Hokkaidō, organisme du gouvernement de Meiji chargé du développement de l'ensemble des territoires situés au nord de l'île principale du Japon : Honshū, effectue un redécoupage administratif de l'île d'Hokkaidō en créant 11 provinces, elles-mêmes découpées pour former 86 districts[3]. Le district d'Isoya est créé dans la nouvelle province de Shiribeshi. La réalité administrative de la nouvelle entité juridique ne débute cependant qu'en 1879 avec le découpage des districts en bourgs et villes.

Bourgs et villages

Notes et références

  1. (ja) Hokkaidō Government Shiribeshi General Subprefectural Bureau, « 住基ネットにおける人口【北海道総合政策部地域行政局市町村課調) » [xls], (consulté le 13 juillet 2015).
  2. Jusqu'au XIXe siècle, la région d'Ezo regroupait l'ensemble des territoires situés au nord de l'île principale du Japon : Honshū. Elle comprenait l'île de Hokkaidō, Sakhaline (appelé en japonais Karafuto), les îles Kouriles (Chishima) et le Kamtchatka.
  3. (ja) 北海道開発局 帯広開発建設部, « 北海道の移り変わり » [« Changement à Hokkaidō »] [PDF] (consulté le 6 juillet 2015), p. 156-157.

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de Hokkaidō
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.