District d'Orbe

Le district d'Orbe est l'un des 19 anciens districts du canton de Vaud. Il a été institué en 1798 et était divisé en quatre cercles : Baulmes, Orbe, Romainmôtier-Envy et Vallorbe[1]. Le district d'Orbe était à la fois une entité administrative dirigée par un préfet et, pendant une période, une circonscription électorale pour les élections au Grand Conseil vaudois.

District d'Orbe

1798–2007

Entités suivantes :

Il disparaît le à la suite de la réorganisation territoriale du canton de Vaud, les communes le composant se retrouvant toutes incorporées dans le nouveau district du Jura-Nord vaudois.

Communes du district d'Orbe

Démographie

Le district d'Orbe comptait 13 203 habitants en 1850, 15 248 en 1900, 16 830 en 1950, 15 501 en 1980 et 19 424 en 2000[1].

Liste des préfets du district d'Orbe

Début Fin Nom Parti Fonctions antérieures
Frédéric Chamot
1882 E. Rochat
1882 1913 Alphonse Reymond Substitut du préfet.
1913 1936 Julien Jaquet-Guisan[2] Parti radical-démocratique (PRD) Agent de l'Union vaudoise de crédit à Vallorbe.

Municipal à Vallorbe (1907-1913).
Vice-président du Parti radical-démocratique du district d'Orbe.

1936 1952 John Mermod[3] Parti radical-démocratique (PRD) Géomètre à Yverdon, puis à Baulmes.
Député (1918-1936) et conseiller national (1928-1936).
1952 1968 Auguste Reymond[4] Parti radical-démocratique (PRD) Agriculteur.

Syndic de Vaulion (1941-1952) et député (1937-1952).
Président du Parti radical-démocratique du district d'Orbe.

1969 1993 Daniel Nicole Parti radical-démocratique (PRD) Syndic d'Orbe (1962-1969) et député.
1993 2004 Jacques Resplendino Parti radical-démocratique (PRD) Ingénieur.

Syndic de Vaulion (1985-1993). Substitut du préfet (1988-1993).

2005 2008 Étienne Roy[5] Dessinateur en génie civil, puis chef d'agence du Crédit foncier vaudois.

Municipal (1989-1997), puis syndic de Croy (1997-2004).

Historique des députations au Grand Conseil vaudois

Le district d'Orbe forme, de 1998 à 2008, une circonscription électorale pour le Grand Conseil du canton de Vaud. Les élections avaient lieu tous les quatre ans selon le système proportionnel. Le nombre de sièges attribué à la circonscription est de cinq. Avant 1974, les élections ont lieu dans des circonscriptions plus petites (cercles d'Orbe de Vallorbe de 1962 à 1974; cercles de Baulmes, Orbe, Romainmôtier et Vallorbe auparavant), après 2008 dans une circonscription plus grande, le District du Jura-Nord vaudois.

Législature 1998-2002

Députés élus le au Grand Conseil vaudois[6]:

  • Jean-Pierre Gaudard, Union démocratique du centre (UDC).
  • Daniel Mange, Parti radical-démocratique (PRD).
  • Jacques-André Mayor, Parti socialiste suisse (PSS).
  • Gilbert Musy, Les Verts.
  • Jean-Marc Thibaud, Parti libéral suisse (PLS).

Législature 2002-2007

Députés élus le au Grand Conseil vaudois[7]:

  • Aloïs Olivier Conod, Parti ouvrier et populaire (POP).
  • Jean-Pierre Gaudard, Union démocratique du centre (UDC).
  • Denis-Olivier Maillefer, Parti socialiste suisse (PSS).
  • Daniel Mange, Parti radical-démocratique (PRD).
  • Jean-Marc Thibaud, Parti libéral suisse (PLS).

Le Parti ouvrier et populaire prend le siège acquis par les Verts en 1998.

Tribunal de district

Le district d'Orbe a disposé, comme chacun des districts vaudois, d'un Tribunal de district, et ce jusqu'à la réforme de la justice adoptée le par la population vaudoise[8]. Après cette réforme, des tribunaux de première instance, moins nombreux, ont remplacé les tribunaux de district[8].

Références

  1. Patrick-R. Monbaron, « Orbe (seigneurie, district) », sur HLS-DHS-DSS.CH (consulté le 31 décembre 2016)
  2. « La mort du préfet Jaquet », Tribune de Lausanne, , p. 10 (lire en ligne)
  3. Gilbert Marion, « Mermod, John », sur HLS-DHS-DSS.CH (consulté le 31 décembre 2016)
  4. « Un nouveau préfet », Tribune de Lausanne, , p. 5 (lire en ligne)
  5. Pierre Blanchard, « Un «Roy» se retrouve à la Préfecture », La Presse Nord Vaudois, (lire en ligne)
  6. « Les 180 élus au Grand Conseil », 24 Heures, , p. 28 (lire en ligne)
  7. « Votelec », sur www.elections.vd.ch (consulté le 31 décembre 2016)
  8. « Un enjeu: la justice de paix », 24 Heures, , p. 30
  • Portail du canton de Vaud
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.