Dodge Daytona (G-body)

La Dodge Daytona est une automobile produite par la société Chrysler sous la division Dodge de 1984 à 1993. Il s'agit d'une voiture à hayon à traction avant basée sur la plate-forme Chrysler G , dérivée de la plate-forme Chrysler K. La Chrysler Laser était une version haut de gamme et rebadgée de la Daytona. La Daytona a été restylée pour 1987 et à nouveau pour 1992. Elle remplaçait la Challenger basée sur la Mitsubishi Galant et se situait entre la Charger et la Conquest. La Daytona a été remplacée par la Dodge Avenger de 1995. La Daytona tire son nom principalement de la Dodge Charger Daytona , qui elle-même tire son nom de la course Daytona 500 à Daytona Beach, en Floride.

Dodge Daytona (G-body)

Dodge Daytona de 1991

Appelé aussi Chrysler Laser
Marque Dodge
Chrysler
Années de production 1984 - 1993
Classe Compacte Sportive
Usine(s) d’assemblage Usine de Sterling Heights
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 2.2 L (turbo)
2.5 L (turbo)
3.0 L V6
Position du moteur Avant
Transmission Traction
Boîte de vitesses BV3/4 automatique, BV5 manuelle
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé 3 portes (hayon)
Châssis G-body
Coefficient de traînée 0,34
Dimensions
Largeur 1 760 mm
Chronologie des modèles

L'histoire

La Daytona utilisait à l’origine le moteur 2.2 L à aspiration naturelle (93 ch) ou turbocompressé (142 ch). Le moteur 2.5 L de 100 ch a été ajouté pour 1986. En 1985, la puissance du moteur Turbo I de 2,2 L a été portée à 146 ch. La Daytona 1984 était disponible en trois lignes de finition: standard, Turbo et Turbo Z. La production totale était de 49 347 exemplaires. La Daytona Turbo figurait sur la liste des 10 meilleures réalisations du magazine Car and Driver pour 1984. Les modèles Daytona et Chrysler Laser étaient tous deux disponibles avec le système d’alerte électronique Chrysler jusqu’en 1987. Une version "Shelby" de la Daytona axée sur la performance a été introduite en 1987.

Chrysler Laser

1985 Chrysler Laser XE

La Chrysler Laser a été présentée comme la première voiture de sport de la marque Chrysler. La Laser était un clone de la Dodge Daytona, mais elle n’était disponible qu’en version haut de gamme. Elle a été produite de 1984 à 1986. La Laser a mis l’accent sur le luxe européen et était censé être un "coupé de luxe personnel". La laser était élégante, basse, et aérodynamique, avec un coefficient de traînée de .35. La voiture avait un grand hayon arrière, avec un becquet arrière. La Laser de 1984 était disponible en deux lignes de finition: standard et XE. Au milieu de 1985, la version XT a été ajoutée à la version haut de gamme. Les lignes standard, XE et XT étaient maintenues jusqu’à la disparition de la Laser au milieu de 1986. Après 1986, la Daytona a été exportée au Canada sous le nom de Chrysler Daytona , mettant officiellement fin aux ventes canadiennes de Daytona sous la marque Dodge. Le moteur Turbo I de 2,2 L était disponible en équipement standard sur les lignes de finition XE et XT et en option sur le modèle standard. La Laser a été remplacée par la Chrysler Conquest, un véhicule à propulsion arrière qui concourait directement avec la Toyota Celica Supra. Le nom Laser a été supprimé silencieusement après le premier semestre de l'année modèle 1986, puis a été ressuscité pour l'année modèle 1990 en tant que Plymouth Laser, construite par Diamond Star Motors , une entreprise commune entre Chrysler et Mitsubishi. La Laser renommée a partagé sa carrosserie et son châssis avec les modèles Eagle Talon et Mitsubishi Eclipse .

En 1987, le coupé Chrysler LeBaron a été transformé en une voiture de sport plus appropriée, supprimant le besoin de Chrysler pour la Laser. Cependant, l'image de la performance de luxe da la Laser serait reportée dans la Dodge Daytona Pacifica de 1987, ainsi que dans la Lancer Pacifica et d'autres véhicules Dodge conçus par Pacifica Studios de Chrysler.

La Laser a été estimée à environ 11 L/ 100km en ville et 6.7 L/ 100 km sur route la consommation de carburant moyenne. Les sièges en cuir Mark Cross et une option d'alimentation à six directions étaient disponibles en option.

Les principales caractéristiques de la Chrysler Laser XE sont les suivantes:

  • Un tableau de bord avec affichage numérique pour l'indicateur de vitesse, tachymètre, odomètre, température, pression d'huile, tension et carburant.
  • Un système de surveillance électronique situé près du haut de la console centrale. Ce système de surveillance vérifiait 22 fonctions distinctes sur la voiture, telles qu'une porte ouverte, une consommation d'essence réduite ou un feu arrière éteint, et donnerait une lecture numérique de la situation ainsi qu'un message audio produit par une voix synthétisée.
  • Un navigateur électronique, qui donnerait des informations sur la consommation de carburant, les kilomètres parcourus, la distance jusqu'à la destination et le temps de conduite écoulé.

Numéros de production

  • 1984 - 59 858 (Laser: 33 976 / Laser XE: 25 882)
  • 1985 - 50 866 (Laser: 29 221 / Laser XE: 18 193 / Laser XT: 3 452)
  • 1986 - 36 672 (Laser - 14 134 / Laser XE - 15 549 / Laser XT - 6 989)

1987-1988

1987-1991 Dodge Daytona
1987 Dodge Daytona Shelby Z

Pour 1987, la Daytona a été restylée à l'extérieur et comportait des phares escamotables. La nouveauté de 1987 était un niveau de finition Shelby Z avec un Turbo II disponible développée par Chrysler de avec un 2.2 L 174 ch et de 271 Nm à refroidissement intermédiaire. Cette version a été vendue en Europe sous le nom de Chrysler GS Turbo II . Une ligne de finition Pacifica plus luxueuse a également été ajoutée pour remplacer la Chrysler Laser, abandonnée au milieu de l’année 1986. En 1988, le package C/S a été relancé. Cependant, cette fois, le C/S n'était disponible que sur le modèle de base Daytona. Afin de réduire le poids et de produire une Daytona plus légère, le C/S est vendu sans les jupes latérales et les autres caractéristiques de la Shelby. Le modèle C/S de l’AGB était équipé d’un moteur Turbo I de 2,2 litres, disponible en boîte de vitesses automatique ou manuelle.

1989-1991

L’année 1989 a vu l’introduction du modèle ES proposé avec des jupes latérales argentés, ainsi que des jantes en alliage à motif «flocon de neige». Le 2.2 L Turbo I a été remplacé par le 2.5 L Turbo I, évalué à 150 ch et 170 ft. lb de couple.

1992-1993

Dodge Daytona de 1992

Pour le modèle de 1992, la production a été transférée de l'usine de St. Louis (Missouri) à celle de Sterling Heights (Michigan). La Daytona a également subi un lifting en profondeur, qui a remplacé les phares escamotables par des phares arrondis, encastrés et a été dotée d’une nouvelle calandre et d’un carénage arrière. Les moulures de contour de fenêtre sur les portes étaient également nouvelles et plus arrondies que les angles vifs des moulures des modèles de 1984 à 1991. Le modèle de 1992 affichait également le nouvel emblème Dodge "tête de bélier" sur le capot et sous les feux arrière. Alors que le V6 de 3,0 litres est devenu une option sur les modèles bas de gamme, il s’agissait du moteur standard des modèles IROC. L’IROC de 1992 était proposé en option avec le turbo «High Torque» de 2,5 litres, option devenue très rare (moins de 230 produits). L’IROC était également disponible avec le nouveau package de performances R/T , qui comprenait un quatre cylindres 2.2 L Turbo III de 224 ch, mais avec une culasse DACT et un système d'allumage direct conçus par Lotus au lieu d'un système d'allumage de type distributeur. Bien que la garniture Shelby ait été abandonnée après 1991 (en raison de la fin de la participation de Carroll Shelby à Chrysler), un petit nombre d'IROC de Daytona de 1992 portant le nom Shelby ont été produites. Ces IROC arboraient des décalcomanies "Shelby" et étaient toutes des voitures de 2,5 turbo, car elles portaient le code de vente Shelby Performance Package. Ces rares versions de Shelby faisaient partie d’une première série d’IROC. Ce sont les derniers véhicules de production produits par Chrysler à porter le nom Shelby. La production de la Daytona a pris fin en février 1993 sans remplacement immédiat[1]. La Dodge Avenger de 1995 a finalement pris la place de la Daytona.

Références

  1. « Newsline », New Zealand Car, Auckland, New Zealand, Accent Publishing Cnr, vol. 7, , p. 16 (ISSN 0113-0196)

Liens externes

  • Portail de l’automobile
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.