Domenico Pastorello

Domenico Pastorello, né à Bagnoregio à une date inconnue, mort à Viterbo le , est un archevêque catholique italien du XVIe siècle.

Pour les articles homonymes, voir Pastorello.

Biographie

Religieux franciscain, il est chapelain de Baldassare Castiglione lorsque celui-ci est nonce apostolique auprès de Charles Quint. Après le sac de Rome de 1527, le pape Clément VII reproche à Castiglione de ne pas l'avoir prévenu des intentions de l'empereur : Domenico Pastorello transmet au pape des lettres de réponse de Castiglione, en . "Le pape fut si content de ces lettres qu'il donna un évêché à celui qui les avait apportées", rapporte l'érudit Louis Moréri[1]. L'évêque d'Alghero-Bossa Guillermo Casador étant justement décédé à Rome à ce moment (sans doute des suites du sac de Rome[2]), Domenico Pastorello est nommé évêque d'Alghero, en Sardaigne, dès le . Il en reste très reconnaissant à Castiglione.

Le , il est promu au siège archiépiscopal de Cagliari, toujours en Sardaigne[3].

Il participe à l'académie cortésienne de Valladolid dans les années 1540[4].

Il participe au Concile de Trente, où il retrouve sans doute l'évêque Pierre d'Albret qu'il avait connu à Valladolid.

Il meurt à Viterbo le et est enterré dans l'église franciscaine de sa ville natale de Bagnoregio.

Notes et références

  1. Louis Moréri, Le grand dictionnaire historique du Moréri, Paris, , 874 p. (lire en ligne), p. 312
  2. Enrique Garcia Hernan, Ignace de Loyola : Biographie, Seuil, 2016 2013 (lire en ligne)
  3. (en) « Archbishop Domenico Pastorello, O.F.M. Conv. »
  4. Christian Duverger, Cortès et son double, Paris, (lire en ligne)
  • Portail du catholicisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.