Douglas Leach

Douglas Leach, né le à Marylebone dans la cité de Westminster en Angleterre et mort en 1987 à Salcombe dans le Devon, est un écrivain britannique, auteur de roman de guerre et de roman policier.

Pour les articles homonymes, voir Leach.
Douglas Leach
Alias
Leonard Douglas Leach
Naissance
Marylebone, Cité de Westminster, Angleterre
Décès 1987 (à 89 ans)
Salcombe, Devon, Angleterre
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Biographie

Pendant la Première Guerre mondiale, il ment sur son âge et réussit à s’engager dans l’infanterie. Il sert dans l’infanterie en Palestine jusqu'en 1918. Après sa démobilisation, il émigre en Australie pendant deux ans, puis au Canada jusqu'en 1928, année où il retourne en Angleterre.

Nouvelliste prolifique, il est spécialisé dans la littérature de guerre. Il publie en 1928 sa première nouvelle, intitulée Iron Men, dans le magazine War Stories. Jusqu'à la fin des années 1950, il en écrit près d'une centaine.

En 1968, il fait paraître son premier roman policier The Man on the Marsh. Son troisième roman Meurtre à trois (Three for a Killing) paraît en 1971. Pour Claude Mesplède, « l'intrigue est bien construite, et même s'il se doute de l'identité du survivant et de l'épilogue, le lecteur dévore néanmoins les pages les unes après les autres pour savoir comment le petit journaliste parviendra à faire éclater la vérité. Le personnage d'Eileen, d'une sensualité dévorante, mérite le détour et on s'étonne qu'aucun metteur en scène n'aie eu envie d'adapter ce roman fort réussi, malheureusement unique traduction de Douglas Leach dans la collection »[1].

Œuvre

Romans

  • The Man on the Marsh (1969)
  • The Big Boys (1969)
  • Three for a Killing (1971)

Nouvelles

  • Iron Men (1928)
  • Soldat Canuck (1928)
  • The Battle of Suzanne (1929)
  • Nice, Comf’ble War (1929)
  • Ottoman Steel (1929)
  • Duty Be Damned! (1929)
  • Ain’t Nature Grand (1929)
  • On Sari Bair (1929)
  • Kane of the Flank Patrol (1929)
  • Dead Man’s Post (1930)
  • Fat in the Fire (1930)
  • Old Ugly Face (1931)
  • The Breaking Point (1931)
  • It’s a Gift (1932)
  • The Crimson Crocodile (1932)
  • The Devil of Maniara (1933)
  • They Sometimes Come Back (1933)
  • Blue Treasure (1933)
  • Simpson and Delilah (1933)
  • Dark Brother (1933)
  • Death in the Mangroves (1934)
  • Another Man’s Poison (1934)
  • The Country of Walking Trees (1934)
  • Ananias and the Sorcerer (1934)
  • River Hate (1934)
  • Siamese Twinge (1934)
  • The Last Debt (1934)
  • Well, I’ll Be (1935)
  • Chinese Luck (1935)
  • Rough Passage (1935)
  • Anybody’s Pearl (1935)
  • Easy Gold (1935)
  • Bought Guns (1935)
  • Snide Pearl (1935)
  • The Sacred Mr. Johnson (1935)
  • Don’t Bring ’Em Back Alive (1935)
  • The Greater Magic (1935)
  • Lemon Blossoms (1936)
  • Cloudburst at Dingo Flats (1956)
  • Woola, Woola (1959)

Sources

Notes et références

  1. Les Années "Série noire" : bibliographie critique d'une collection policière, volume 3 p. 281

Liens externes

  • Portail du polar
  • Portail de la littérature britannique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.