Duc de Buckingham

Les titres de marquis et de duc de Buckingham, dénommés d'après la ville de Buckingham dans le comté du Buckinghamshire en Angleterre, ont été créés plusieurs fois dans les pairies d'Angleterre, de Grande-Bretagne et du Royaume-Uni. Il y a également eu des comtes de Buckingham.

Le titre de duc de Buckingham a été associé donnant : duc de Buckingham et Chandos et duc de Buckingham et Normanby.

Première création (1444)

Edward Stafford est déchu à titre posthume de tous ses titres et terres au profit de la Couronne par arrêt du Parlement le 31 juillet 1523 privant ses enfants de tout héritage.

Rubens, Portrait de George Villiers, (1592-1628), 1er duc de Buckingham (2e création)

Deuxième création (1623)

Les ducs de Buckingham de cette deuxième création ont porté les titres préalables de baron Whaddon (1616), de vicomte Villiers (1616), de comte de Buckingham (1617), de marquis de Buckingham (1618) et de comte de Coventry (1623), tous dans la pairie d'Angleterre.

Le titre s'éteint faute de descendants légitimes.

Ducs de Buckingham et Normanby (1703)

Les ducs de Buckingham et Normanby ont porté les titres préalables de baron Sheffield (1547), de comte de Mulgrave (1626) et de marquis de Normanby (1694), tous dans la pairie d'Angleterre.

Le titre s'éteint faute de descendants légitimes.

Marquis de Buckingham, deuxième création (1784)

Ducs de Buckingham et Chandos (1822)

Les marquis et ducs de Buckingham et Chandos ont porté les titres préalables de Comte Temple (1779), Marquis de Buckingham (1784), de Marquis de Chandos (1822), et de Comte Temple of Stowe (1822).

Le titre s'éteint faute de descendants légitimes.

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

  • Portail du Royaume-Uni
  • Portail de l’histoire
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.