Duesenberg J

Les Duesenberg J, JN, SJ et SSJ sont des modèles d'automobiles du constructeur automobile américain Duesenberg, produites à 481 exemplaires entre 1929 et 1937, et déclinés sous de multiples carrosseries[1].

Pour les articles homonymes, voir Duesenberg.

Duesenberg J, JN, SJ, et SSJ

Duesenberg J cabriolet de 1933

Marque Duesenberg
Années de production 1929 à 1937
Production 481 exemplaire(s)
Classe Full-size de luxe
Usine(s) d’assemblage Indianapolis
Moteur et transmission
Énergie Essence
Moteur(s) 8 cylindres en ligne
Position du moteur Avant
Cylindrée 6884 cm3
Puissance maximale 265 à 320 ch
Poids et performances
Poids à vide 2300 kg
Vitesse maximale 160 à 187 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Multiple
Chronologie des modèles

Historique

En 1926 Errett Lobban Cord (PDG fondateur de Cord Automobile) achète Duesenberg, et donne la directive aux frères Duesenberg de concevoir une des voitures les plus luxueuses et glamour du monde, en alliant performances et élégance exceptionnelles, à n'importe quel prix, pour la clientèle des années folles américaines (Roaring Twenties), pour rivaliser avec Bugatti, Hispano-Suiza, Isotta-Fraschini, Cadillac, Bentley, et autres Rolls-Royce...

Conçue par le designer Gordon Buehrig, elle succède aux Duesenberg Model A (650 exemplaires entre 1921 et 1926) et Duesenberg Model X ( 13 exemplaires entre 1926 et 1927).

Elle est motorisée par un moteur d'avion fabriqué par Lycoming Engines de huit cylindres en ligne de 6,9 litres, double arbre à cames en tête 32 soupapes (quatre par cylindre), pour 265 à 320 ch, avec compresseur mécanique pour les modèles SJ, pour environ 190 km/h de vitesse de pointe.

Elle est présentée au salon de l'automobile de New York de , puis au Mondial de l'automobile de Paris de 1929. Voiture américaine de légende et de rêve glamour de l'« âge d'or » des années 1920 / années 1930 / années folles américaines (Roaring Twenties), vendue au prix considérable de 25 000 dollars (le prix d'une trentaine de Ford A de l'époque), de nombreux milliardaires et stars américaines du spectacle en possèdent une, dont les célèbres acteurs Greta Garbo, Clark Gable et Gary Cooper, qui se font la course avec sur les collines d'Hollywood... Elle est également prisée par les gangsters dont Al Capone (célèbre parrain de la mafia de Chicago) en raison de sa vitesse et de la possibilité de la blinder avec des feuilles métalliques additionnelles. La production cesse en 1937, avec la faillite de Duesenberg.

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de l’automobile
  • Portail de l’entre-deux-guerres
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.