Earl St. John

Earl Sheffield St. John est un producteur de cinéma de nationalité américaine mais ayant surtout exercé au Royaume-Uni, né le à Baton Rouge (Louisiane) et mort le à Torremolinos (Andalousie).

Earl St. John
Naissance
Baton Rouge, Louisiane
Nationalité Américaine
Décès
Torremolinos, Andalousie
Profession Producteur de cinéma

Biographie

Ne voulant pas suivre les désirs de son père de le voir devenir un soldat professionnel, à 17 ans il quitte l'école militaire de Mobile (Alabama). Peu après, il devient un homme à tout faire pour la compagnie de Sarah Bernhardt, alors en tournée aux États-Unis. Plus tard il montre des films religieux au Mexique au moment de la révolution[1],[2].

Au moment de la Première Guerre mondiale, il s'engage et arrive en Europe. Il est démobilisé à Liverpool et décide de rester au Royaume-Uni. Il ouvre des salles de cinéma et est bientôt recruté par Paramount[1]. Plus tard, il est engagé par The Rank Organisation pour prendre la tête de Two Cities Films puis des studios de Pinewood[2]. En 1951, il est placé à la tête de la société de production British Film Makers[3].

Filmographie (sélection)

Notes et références

  1. (en) Bill Strutton, « American is big British movie man », The Australian Women's Weekly, , p. 57 (lire en ligne, consulté le 22 mai 2018).
  2. (en) Jack Atack, « Hustling Showman of British Films », The Newcastle Sun, , p. 11 (lire en ligne, consulté le 22 mai 2018).
  3. (en) Sue Harper et Vincent Porter, British Cinema of the 1950s : The Decline of Deference, Oxford University Press, , 409 p. (ISBN 9780198159346, lire en ligne), p. 38.

Liens externes

  • Portail du cinéma britannique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.