Edmond Pascal

Edmond Marie Émile Pascal est un haut fonctionnaire et préfet français, né le à Ceillac et mort le à Gap. Il fut instituteur, professeur puis préfet à la Libération.

Edmond Marie Émile Pascal
Fonctions
Préfet des Hautes-Alpes
Biographie
Nom de naissance Edmond Marie Émile Pascal
Date de naissance
Lieu de naissance Ceillac
Date de décès
Lieu de décès Gap
Père François Eugène Pascal
Mère Marie Eugénie Légier
Conjoint Emme Ida Nancy Vallon ; Gabrielle Émélie Marcellin
Profession Instituteur

Biographie

Fils d'instituteurs, il exerce la même profession à Ceillac, sa commune de naissance, avant de devenir professeur d'histoire et de géographie au lycée et à l'école normale de Gap.

Mobilisé pendant la Première Guerre mondiale du 2 août 1914 au 10 octobre 1915, il est blessé puis réformé.

Secrétaire départemental du Syndicat national des instituteurs de 1922 à 1925, il est maire adjoint de Gap. Radical-socialiste, il est également membre du Grand Orient de France[réf. nécessaire].

Résistant pendant la Seconde Guerre mondiale, il crée et dirige un groupe Combat à la fin de l'année 1942. Il préside le comité départemental de la Libération des Hautes-Alpes au printemps 1944.

Délégué par le commissaire de la République de la région de Marseille comme préfet des Hautes-Alpes le 4 septembre 1944, il exerce ces fonctions jusqu'à avril 1946[1]. Edmond Pascal préside en 1944 le Comité Départemental Haut-Alpin de la Libération, puis est nommé préfet des Hautes-Alpes, à la demande des mouvements de Résistance. Il est également désigné grand maître-adjoint du Grand Orient de France[réf. nécessaire]. Il termine sa carrière dans l'administration comme adjoint à l'attaché culturel à Rio de Janeiro, au Brésil, d'août 1947 à juin 1955, puis comme directeur du lycée franco-brésilien de Rio-de-Janeiro.

Décoré de la Légion d'honneur le 4 mars 1946, il est nommé officier en juin 1955[2].

Notes et références

  1. Archives nationales, dossiers de carrière du préfet Edmond Pascal, F/1bI/823 et F/1bI/1104
  2. Archives nationales, base Léonore, consultable en partie en ligne

Voir aussi

  • Portail des Hautes-Alpes
  • Portail de la Résistance française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.