Edward Johnson, Jr.

Edward « Fast Eddie » Johnson, Jr. (né le à Ocala, Floride) est un ancien joueur américain de basket-ball. Arrière issu de l'université Auburn, Johnson disputa 10 saisons (1977 à 1987) en NBA en tant que membre des Atlanta Hawks, des Cleveland Cavaliers et des Seattle SuperSonics. Il participa à deux NBA All-Star Game (1980 et 1981) et inscrivit 10 163 points en carrière. Il était réputé pour sa vitesse et son habileté.

Pour les articles homonymes, voir Eddie Johnson.

Edward Johnson, Jr.
Fiche d’identité
Nom complet Edward Lee Johnson, Jr.
Nationalité États-Unis
Naissance
Ocala, Floride
Taille 1,88 m (6 2)
Poids 82 kg (180 lb)
Surnom Fast Eddie
Situation en club
Poste Arrière
Carrière universitaire ou amateur
1973-1977 Tigers d'Auburn
Draft de la NBA
Année 1977
Position 49e
Franchise Hawks d'Atlanta
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
1977-1978
1978-1979
1979-1980
1980-1981
1981-1982
1982-1983
1983-1984
1984-1985
1985-1986
1985-1986
1986-1987
1986-1987
Hawks d'Atlanta
Hawks d'Atlanta
Hawks d'Atlanta
Hawks d'Atlanta
Hawks d'Atlanta
Hawks d'Atlanta
Hawks d'Atlanta
Hawks d'Atlanta
Hawks d'Atlanta
Cavaliers de Cleveland
Thrillers de Tampa Bay
SuperSonics de Seattle
10,5
16,0
18,5
19,1
17,8
16,0
13,2
16,3
10,1
09,8
0-
09,0

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Le frère d'Eddie Frank joua et entraîna en NBA.

Johnson a été arrêté et condamné à de multiples reprises pour divers délits depuis la fin de sa carrière et a reconnu qu'il avait de graves problèmes de drogue[1].

Le , l'Associated Press annonça que Johnson avait été arrêté pour agression sexuelle contre une petite fille de 8 ans. Cette arrestation créa une autre controverse quand, dans de multiples publications, l'image d'un autre ancien joueur NBA nommé Eddie Johnson fut utilisée pour illustrer cette arrestation. Celui-ci entama des poursuites pour diffamation et négligences à la suite de ces reportages.

Carrière

Eddie Johnson était l'un des meneurs les plus adroits des années 1980. « Fast Eddie » fut titulaire lors de deux All-Star Game.

Issu de l'université Auburn, Johnson fut sélectionné par les Hawks d'Atlanta au troisième tour de la draft 1977. Il partagea le poste de meneur de jeu lors de cette première saison avec Charles Criss. Inscrivant une moyenne de 10,5 points, le rookie aida les Hawks à retourner en playoffs après une absence de 4 ans ; Atlanta participant aux playoffs lors de six des huit saisons où Johnson fut présent au club.

Avec la blessure de Criss la saison suivante, Johnson devint titulaire lors de la saison 1978-1979. Il demeura titulaire durant quatre ans, inscrivant au moins 16 points de moyenne chaque saison. Pour sa troisième saison dans la ligue, il participa au premier de ses deux NBA All-Star Game consécutifs. Il marqua 22 points en 1980 et 16 points l'année suivante en tant que titulaire.

Les blessures commencèrent à ralentir Johnson à partir de 1982 ; il ne joua pas plus de 73 matchs par an à partir de cette année-là. Cependant, il parvint encore à inscrire au moins 16 points par match lors de deux de ces trois dernières saisons avec les Hawks. Outre Johnson, avec Glenn « Doc » Rivers, Johnny Davis, Rory Sparrow et Anthony « Spud » Webb, Atlanta disposait d'une des meilleures lignes arrières de la ligue.

Johnson ne put jamais lutter pour obtenir un titre NBA, sa meilleure saison ayant lieu en 1978-1979, lorsque Atlanta s'inclina en demi-finale de Conférence face aux Bullets de Washington.

Figurant parmi les joueurs les plus populaires des Hawks, Johnson fut transféré aux Cavaliers de Cleveland au milieu de la saison 1985-1986. Il termina la saison avec les Cavs avant de mettre fin à sa carrière avec les SuperSonics de Seattle l'année suivante. Johnson termina sa carrière en 1987 avec un total de 10 163 points en carrière pour une moyenne de 15,1 points par match.

Références

Lien externe

  • Portail du basket-ball
  • Portail des États-Unis


Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.