Ega (cours d'eau)

L’Ega est une rivière espagnole, affluente de l'Èbre.

Pour les articles homonymes, voir Ega.

Ega

Rio Ega à Estella-Lizarra

bassin collecteur de l'Èbre.
Caractéristiques
Longueur 113 km
Bassin 1 497 km2
Bassin collecteur Èbre
Débit moyen 13,76 m3/s
Cours
Confluence Èbre
Géographie
Pays traversés Espagne

Géographie

La longueur de son cours est de 113 km. Le confluent avec l'Èbre se situe à San Adrián, en Navarre.

Elle naît en Alava, près de Lagrán, terre qui croise à nouveau à la hauteur de Santa Cruz de Campezo, où s'ajoutent les eaux de la rivière Izki. En suivant son cours, sur le sol alavais, reçoit les eaux de la rivière Istora Galbarra et, en retournant en Navarre, celle des ruisseaux de Galbarra et de Lazagorría. Près des localités d'Abaigar et de Labeaga s'ajoutent l'Ubaria, le Sardegi et Zelaieta. En arrivant à Estella, elle reçoit la rivière Urederra, et passée Estella, la rivière Iranzu. Elle aboutit à l'Ebre dans la localité navarraise de San Adrián.

Bassin

La végétation du bassin drainé par la rivière Ega en Alava est cantabrique avec dominion de forêts de chêne pubescent, hêtraies, chêne tauzin et bruyères avec otea (Ulex cantabricus) et bruyère cantabrique (Daboecia cantabrique). Le début du tronçon navarrais est encore une végétation cantabrique avec des aulnes (Alnus glutineuse), accompagné de Rhamnaceae, noisetiers et frênes au large feuille. Dans les bords pierreux se forment des aulnes (Salix mauve et S. fragilis). Dans ce tronçon elle a une Communauté faunistique de grand intérêt écologique comme la loutre, desman, cingle plongeur et d'autres espèces.

À partir de Santa Cruz de Campezo commence une végétation de type méditerranéen constituée par des rouvraies et garrigues, qui dans la dépression d'Estella, l'aridité climatique augmentant, la garrigue présente des Chêne kermès en abondance. L'aliseda va être remplacée par du Peuplier blanc (Populus alba), Peuplier noir (Populus nigra) Saule blanc (Salix alba) et Frêne à feuilles étroites (Fraxinus angustifolia). En général on ne trouve pas de forêts étendues, mais de petites taches.

La localité d'Estella, située aux deux bords de son principal méandre, est connue comme la ville de l'Ega, et dans le lit que parcours cette dernière on peut trouver plusieurs groupes de canards et d'oies, qui se sont transformées en autre attrait touristique de la ville.

Un proverbe dit :

"El Ega, el Arga y el Aragón, hacen al Ebro varón".
"l'Ega, l'Arga et l'Aragon, font à l'Ebre masculin ».

Voir aussi

Notes et références

  • El agua en Navarra, (ISBN 84-87120-15-6)
    • Portail des lacs et cours d’eau
    • Portail du Pays basque
    • Portail de l’Espagne
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.