Elizabeth Reaser

Elizabeth Ann Reaser est une actrice américaine née le à Bloomfield (Michigan).

Elizabeth Reaser
Elizabeth Reaser lors du Comic-Con en 2012
Nom de naissance Elizabeth Ann Reaser
Naissance
Bloomfield Hills, États-Unis
Nationalité Américaine
Profession Actrice
Films notables Twilight
Séries notables Grey's Anatomy
The Haunting of Hill House

Elle est révélée, au grand public, par son rôle récurrent d'Ava dans la série télévisée médicale Grey's Anatomy et par celui d'Esmée Cullen dans la saga cinématographique Twilight.

Depuis, elle est devenue une actrice de cinéma, de télévision et de théâtre reconnue, obtenant de nombreux rôles de soutien ou de premier plan[1].

Biographie

Jeunesse et formation

Elle est née au Michigan, sa mère est Karen Davidson (née Weidman) et son père est John Reaser. Elle a deux sœurs. Elle grandit dans la campagne de Milford. Sa mère est femme au foyer et son père un avocat devenu restaurateur et ensuite enseignant suppléant[1].

En 1995, à la suite de son divorce, sa mère se remarie avec l'entrepreneur américain William Davidson.

Elle a étudié la comédie au Sacré-Cœur de Bloomfield Hills et est diplômée en art dramatique de la célèbre et réputée Julliard School[2],[3]. Elle a aussi étudié à l'Université d'Oakland.

Carrière

Débuts

Au début des années 2000, après une poignée de rôles mineurs, secondaires, à la télévision (Les Soprano, Le Justicier de l'ombre, The Jury et New York, section criminelle), elle signe son premier rôle important dans la série médicale éphémère Saved. Bien qu'elle se soit rendue dans des urgences et qu'elle ait fait des recherches sur le comportement et le mode de vie du personnel médical, la série est rapidement arrêtée, faute d'audience[1].

Avant cela, elle joue aussi de nombreux rôles secondaires aux côtés d'acteurs renommés : En 2001, elle débute dans le drame Danny Balint avec Ryan Gosling. Quatre ans plus tard, elle retrouve Gosling pour le thriller Stay avec Ewan McGregor et Naomi Watts. Elle fait aussi partie de l'excentrique famille qui s'oppose à Sarah Jessica Parker dans la comédie Esprit de famille.

À cette période, elle signe une prestation remarquée, pour le drame Sweet Land, de Marc Forster, dont elle est l'héroïne. Cette production indépendante est saluée par la critique[4], notamment élue Meilleur premier film lors de la cérémonie des Film Independent's Spirit Awards et lui vaut, à titre personnel, le titre de meilleure actrice au Festival du film de Newport Beach ainsi que par l'association Women Film Critics Circle Awards[5].

Révélation : Grey's Anatomy & Twilight

Elizabeth Reaser au Comic-Con, en 2011.

En 2007, elle poursuit dans le cinéma indépendant avec la comédie dramatique Purple Violets de et avec Edward Burns, dans lequel elle donne la réplique aux vedettes Selma Blair, Patrick Wilson et Debra Messing. Cette-année là, c'est surtout sa participation à la série dramatique et médicale à succès, Grey's Anatomy créée par Shonda Rhimes, qui retient l'attention. Son personnage dont les intrigues concernent principalement le personnage d'Alex Karev joué par Justin Chambers, intervient de manière récurrente, entre la saison trois et quatre. L'interprétation de l'actrice est à nouveau saluée par la profession et elle reçoit une citation pour le prestigieux Primetime Emmy Award de la meilleure actrice invitée dans une série télévisée dramatique[6].

À la suite de ce succès, elle joue dans son premier blockbuster pour la romance fantastique adulée par un jeune public Twilight, chapitre I : Fascination. Il s'agit du le premier film tiré de la série de romans Twilight de Stephenie Meyer. Elle y interprète le personnage d'Esmée Cullen, une ancienne restauratrice de vieux bâtiments devenue vampire et épouse de Carlisle Cullen interprété par Peter Facinelli.

Face à un tel succès et à l'engouement suscité, l'actrice restera en toute logique fidèle à ce personnage qui apparaît dans tous les longs métrages qui constituent la saga. Il s'ensuit, chronologiquement, en 2009, le second tome qui confirme le succès Twilight, chapitre II : Tentation, l'année d'après, le troisième chapitre Twilight, chapitre III : Hésitation et enfin Twilight, chapitres IV et V : Révélation, les deux derniers volets respectivement commercialisés entre 2011 et 2012.

Entre-temps, forte d'une nouvelle notoriété, elle tente de porter la série comique The Ex List, mais les audiences catastrophiques conduisent le réseau CBS à interrompre la diffusion au bout de quatre épisodes seulement[7]. Elle n'abandonne pas le cinéma indépendant et joue aux côtés de Joseph Fiennes dans le drame A contre-courant, récompensé lors du Festival international du film de Dallas[8]. En 2011, elle joue un rôle secondaire dans le drame romantique Le Jour où je l'ai rencontrée porté par les jeunes valeurs montantes Emma Roberts et Freddie Highmore et elle accompagne l'oscarisée Charlize Theron dans sa comédie remarquée Young Adult[9].

Alternance cinéma et télévision

L'année d'après, qui coïncide avec la clôture de la saga cinématographique Twilight, elle seconde Josh Radnor dans son film Love and Other Lessons. Dans le même temps, elle joue dans une poignée d'épisodes de l'acclamée The Good Wife.

Les années qui suivent sont similaires dans le parcours de l'actrice : Entre 2013 et 2015, elle s'invite sur le plateau de séries comme Bonnie & Clyde, True Detective et Mad Men. Au cinéma, elle rejoint la distribution principale du drame fantaisiste One and Two, nommé lors de la Berlinale 2015[10], elle donne la réplique à Sally Field dans la comédie dramatique saluée[11] Hello, My Name Is Doris mais elle est surtout l'héroïne du film d'horreur Ouija : les origines sorti en 2016. Il s'agit d'une préquelle du film Ouija, sorti en 2014. Le film est adapté du jeu Ouija et plus précisément de la version éditée par la société Hasbro. Ce second volet reçoit un accueil critique beaucoup plus favorable que son prédécesseur[12],[13], en dépit de résultats au box office, légèrement inférieurs[14],[15].

En 2017, elle est à l'affiche de deux séries : d'abord la mini-série criminelle Manhunt: Unabomber porté par un duo masculin musclé Sam Worthington et Paul Bettany et elle joue un rôle récurrent dans la série d'anthologie de Dick Wolf, Law and Order True Crime, elle y incarne le procureur adjoint Pam Bozanic.

En 2018, elle rejoint la distribution principale de la première saison de la série d'anthologie saluée par les critiques[16] The Haunting, intitulée The Haunting of Hill House, aux côtés de Carla Gugino et Kate Siegel. Une production adoubée par le célèbre écrivain Stephen King.

L'année suivante, il est annoncé que l’actrice rejoint la série dramatique plébiscitée, The Handmaid's Tale : La Servante écarlate, à partir de la troisième saison.

Filmographie

Cinéma

Longs métrages

Télévision

Séries télévisées

Voix françaises

Distinctions

Nikki Reed, l'une de ses partenaires de jeu dans Twilight et Elizabeth Reaser aux MTV Movie & TV Awards 2010.

Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb[6].

Récompenses

Nominations

Notes et références

  1. (en) « Elizabeth Reaser Biography », sur IMDb
  2. The Jewish News: "Bill’s Dreams Live On" October 11, 2012
  3. InterFaithFamily: "Twilight" By Nate Bloom December 8, 2009
  4. (en) « Sweet Land (2005) Critic Reviews », sur IMDb
  5. (en) « Sweet Land (2005) Awards », sur IMDb
  6. (en) « Elizabeth Reaser Awards », sur IMDb
  7. (en) « The Ex List (2008–2009) Trivia », sur IMDb
  8. (en) « Against the Current (2009) Awards », sur IMDb
  9. (en) « Young Adult (2011) Awards », sur IMDb
  10. (en) « One and Two (2015) Awards », sur IMDb
  11. (en) « Hello, My Name Is Doris (2015) Awards », sur IMDb
  12. (en) « Ouija: les origines (2016) Critic Reviews », sur IMDb
  13. (en) « Ouija (II) (2014) Critic Reviews », sur IMDb
  14. « Ouija - Box Office », sur JP's Box-Office
  15. « Ouija: les origines - Box Office », sur JP's Box-Office
  16. « Pourquoi "The Haunting of Hill House" est la série idéale pour Halloween sur Netflix ? », sur Vogue
  17. « 2 nouveaux acteurs dans la saison 3 de The Handmaid's Tale | So What ? », sur www.sowhat-magazine.fr, (consulté le 25 janvier 2019)

Liens externes

  • Portail du cinéma
  • Portail de la télévision
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.