Elwood Jensen

Elwood V. Jensen, né le à Fargo, dans le Dakota du Nord[1] et mort le [2] à Cincinnati, est un biologiste moléculaire américain.

Elwood V. Jensen
Elwood Jensen en 1980
Naissance
Fargo (États-Unis)
Décès
Cincinnati, Ohio (États-Unis)
Nationalité américaine
Domaines Biologie moléculaire, endocrinologie
Institutions Université de Cincinnati
Diplôme Université de Chicago
Renommé pour Travaux sur le récepteur des œstrogènes
Distinctions Prix Albert-Lasker 2004

Biographie

Elwood Jensen est né à Fargo puis part avec sa famille en 1924 pour Springfield où il fait ses études secondaires. Il obtient son Master of Sciences en 1940 de du Wittenberg College (en). Il obtient une thèse en chimie de l'Université de Chicago en 1944. Il travaille ensuite à l'Université de Cincinnati[1].

Elwood Jensen a reçu en 2004, avec Pierre Chambon et Ron M. Evans, le très prestigieux Prix Lasker en recherche médicale fondamentale, pour ses travaux sur les récepteurs nucléaires.

Apports scientifiques

Elwood Jensen est le premier chercheur à avoir postulé l'existence de récepteurs aux hormones stéroïdiennes avec sa découverte en 1958 du récepteur des œstrogènes. Ses travaux ont ensuite porté sur la caractérisation et l'étude des fonctions de ce récepteur, et en particulier son rôle dans les cancers du sein[3].

Notes et références

  1. [PDF] Elwood V. Jensen; a member of The Editorial Academy of The International Journal of Oncology dans l'International Journal of Oncology (en), 28: 3-4, 2006
  2. (en) Elwood Jensen, award-winning medical researcher, dies at 92 par Amanda Lee Myers dans The Washington Post du 23 décembre 2012.
  3. (en) Elwood Jensen, University of Chicago professor emeritus, receives coveted Lasker Award for Basic Medical Research, communiqué de presse de l'Université de Chicago du 26 septembre 2004.

Liens externes

  • Portail de la biologie cellulaire et moléculaire
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.