Emmanuel Hamelin

Emmanuel Hamelin est un homme politique français, né le à Oullins (Rhône).

Pour les articles homonymes, voir Hamelin.

Emmanuel Hamelin
Fonctions
Conseiller municipal de Lyon
En fonction depuis le
(12 ans et 5 jours)
Député de la 2e circonscription du Rhône

(5 ans et 1 jour)
Élection
Groupe politique UMP
Prédécesseur Henri Chabert (RPR)
Successeur Pierre-Alain Muet (PS)
Conseiller de la région Rhône-Alpes

(12 ans et 5 jours)
Biographie
Date de naissance
Parti politique RPR (jusqu'en 2002)
UMP (2002-2015)
LR (2015-2018)
Agir (depuis 2018)

Député de Lyon de 2002 à 2007 et membre à l’Assemblée nationale de la Commission des affaires culturelles, familiales et sociales. Il a été conseiller régional de 1998 à 2010, est conseiller municipal de Lyon depuis 2008, et conseiller métropolitain depuis 2014.

Il est également Inspecteur général des affaires culturelles au Ministère de la culture et de la communication depuis 2008.

Mandat actuel

  • Conseiller municipal de Lyon depuis
  • Conseiller métropolitain depuis

Anciens mandats

Travaux accomplis

Enseignant à l’université Panthéon Assas. Auteur du livre « Terrorisme et médias, des liaisons dangereuses » aux éditions UPPR.

Emmanuel Hamelin est expert sur la stratégie de communication du terrorisme. Il s’occupe du département « Médias et terrorisme » au sein de la Fédération Française de Psychocriminalistique, en lien avec le docteur Erroll Southers qui dirige le programme d’études sur l’extrémisme intérieur à l’Université de Southern California (USC). Source Lire, comprendre, maintenant...

En tant que député de la 2e circonscription du Rhône (2002 - 2007)

Durant son mandat parlementaire, il était président du groupe d’étude sur la Télévision Numérique Terrestre (TNT) et des nouvelles technologies de l’audiovisuel. À ce titre, il a été le député qui a lancé la TNT en France[réf. nécessaire]. Il a été également Président du Club Parlementaire sur l’Avenir de l’Audiovisuel et des Médias qu’il a créé en 2004, où il a organisé et présidé de nombreux dîners avec l’ensemble des acteurs du secteur de l’audiovisuel et de la communication sur tous les sujets qui ont fait leur actualité. Chacune de ces rencontres rassemblent en moyenne une centaine de personnalités, chefs d’entreprises, institutions, parlementaires, gouvernement. Depuis , il est président d'honneur de ce club.

En 2006, il a été nommé rapporteur du Projet de loi de modernisation de l’audiovisuel et de la télévision du futur, votée en . Il est l’auteur de très nombreux amendements votés à l’Assemblée Nationale, tant sur le lancement de la TNT, que sur la télévision mobile personnelle (TMP).

Par ailleurs, il a été nommé rapporteur pour avis au nom de la commission des affaires sociales, culturelles et familiales, sur le projet de loi sur les communications électroniques et les services de communication audiovisuelle, mais aussi rapporteur du projet de loi sur Le droit de prêt en bibliothèque et la protection sociale des auteurs.

Il a été porte parole du Groupe UMP sur le Budget Média en 2003 et en 2007, rapporteur pour avis du budget communication en 2004, et rapporteur du programme « Médias » dans le cadre du Projet de loi de finances pour 2006.

Il était membre de la Mission d’information sur la création d’une chaîne francophone d’information à vocation internationale, et membre de la Mission d’information de l’Assemblée National sur les métiers artistiques.

Emmanuel Hamelin a été également nommé parlementaire en mission par le Premier ministre, auprès des Ministres de la Culture, de la Recherche et de l’Éducation nationale. À ce titre, il a été l’auteur d’un rapport consacré au développement et à la diffusion de la culture scientifique et technique, en 2003.

Présidence du Club Parlementaire sur l’Avenir de l’Audiovisuel et des Médias

Après avoir organisé, le , un important colloque sur le lancement de la Télévision numérique terrestre, qui a permis de confronter les positions contribuant à faciliter le processus, Emmanuel Hamelin, alors député de Lyon et président du Groupe d’études sur la TNT à l’Assemblée nationale, a souhaité en prolongement et dans le même esprit créer un lieu d’échanges qui permette de faire un état des lieux permanent avec l’ensemble des acteurs concernés, en constituant un Club parlementaire sur l’avenir de l’audiovisuel et des médias.

En cette période de pleine mutation dans les médias et en particulier la télévision et l’audiovisuel, le Club a depuis réuni régulièrement les acteurs majeurs du secteur autour des sujets d’actualité, pour des échanges libres et riches en informations pour les parlementaires, l’Administration et les professionnels.

Mandat de Conseiller régional Rhône-Alpes

Élu de 1998 à 2010 au conseil régional de Rhône-Alpes, Emmanuel Hamelin a été président du groupe UMP de 2002 à 2010.

Il a conduit la campagne des élections régionales avec Hervé Gaymard, tête de liste régionale. Chargé des négociations avec l’UDF d’Anne Marie Comparini, il a occupé la tête de liste départementale pour le Rhône en 2004. Il a ensuite, de 2004 à 2010, assuré la présidence déléguée du groupe UMP à la Région. À ce titre, il a été membre du conseil d'administration des sociétés: ERAI: Entreprise Rhône-Alpes International (Trésorier) - Rhône-Alpes création : Société de capital risque de la Région Rhône-Alpes.

Mandat de conseiller municipal de Lyon

En 2008, Emmanuel Hamelin était tête de liste aux élections municipales de Lyon dans le 4e arrondissement de la Croix Rousse. Il est conseiller d'arrondissement et conseiller municipal de Lyon. À ce titre, il a été membre du conseil d'administration des sociétés : SACVL: Société d'aménagement et de construction de la ville de Lyon - Lyon TV Cable. Il est aujourd'hui administrateur des "Nuits de Fourvière" et de l'EPARI

Notes et références

    Liens externes

    • Portail de la politique française
    • Portail de la métropole de Lyon
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.