Eric Nesterenko

Eric Nesterenko (né le à Flin Flon au Canada) est un ancien joueur professionnel canadien de hockey sur glace qui évoluait au poste de centre.

Pour les articles homonymes, voir Nesterenko.
Eric Nesterenko
Surnom(s) Elbows[1]
Nationalité Canada
Naissance ,
Flin Flon (Canada)
Entraîneur chef retraité
A entraîné LNB
Lausanne HC
Activité 1972-1973
Joueur retraité
Position Centre
Tirait de la droite
A joué pour LNH
Maple Leafs de Toronto
Black Hawks de Chicago[2]
WHL
Warriors de Winnipeg
LNB
Lausanne HC
AMH
Cougars de Chicago
Carrière pro. 1952-1976

Biographie

Né de parents ukrainiens réfugiés politiques ayant fui la révolution russe, Nesterenko grandit jusqu'à l'âge de 11 ans dans la ville minière de Flin Flon où son père est employé comme chimiste. Sa famille déménage ensuite à Toronto où il fait ses débuts dans les équipes de jeunes de la région avant d'être sélectionné pour faire partie de l'organisation junior des Maple Leafs.

À seulement 18 ans, il joue son premier match dans la Ligue nationale de hockey lors de la saison 1951-1952 pour les Maple Leafs avec lesquels il signe un contrat professionnel le . En 1956, il remporte le championnat de la Western Hockey League avec les Warriors de Winnipeg. Il est vendu par Toronto en compagnie de Harry Lumley aux Black Hawks de Chicago pour 40 000 dollars en 1956, il passe ensuite seize saisons à Chicago, équipe avec laquelle il remporte la Coupe Stanley en 1961[1]. Il est sélectionné à deux reprises dans l'équipe d'étoiles de la LNH en 1961 et 1965.

En 1972, il quitte la LNH pour partir en Suisse, où il entraîne le Lausanne HC en Ligue nationale B; à la suite de la blessure de Bob Lindberg, il tient également un rôle de joueur pour le club vaudois[3].

Il retourne en Amérique du Nord en 1973 pour une dernière saison dans l'Association mondiale de hockey avec les Cougars de Chicago.

Dans le film Youngblood sorti en 1986, il incarne Blane Youngblood, père du personnage principal Dean Youngblood joué par Rob Lowe.

Statistiques

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[4]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1951-1952Marlboros de TorontoOHA525342950
1951-1952Maple Leafs de TorontoLNH10000----------
1952-1953Marlboros de TorontoOHA342721480
1952-1953Maple Leafs de TorontoLNH351061627----------
1953-1954Maple Leafs de TorontoLNH68149237050119
1954-1955Maple Leafs de TorontoLNH621515309940116
1955-1956Warriors de WinnipegWHL2086142714371022
1955-1956Maple Leafs de TorontoLNH40461065----------
1956-1957Black Hawks de Chicago[2]LNH248152332----------
1957-1958Black Hawks de ChicagoLNH70201838104----------
1958-1959Black Hawks de ChicagoLNH701618348162248
1959-1960Black Hawks de ChicagoLNH611323367140002
1960-1961Black Hawks de ChicagoLNH68191938125112356
1961-1962Black Hawks de ChicagoLNH68151429971205522
1962-1963Black Hawks de ChicagoLNH6712152710362358
1963-1964Black Hawks de ChicagoLNH70719269372138
1964-1965Black Hawks de ChicagoLNH56141630631422416
1965-1966Black Hawks de ChicagoLNH671525405861014
1966-1967Black Hawks de ChicagoLNH681423373861232
1967-1968Black Hawks de ChicagoLNH7111253637100112
1968-1969Black Hawks de ChicagoLNH7215173229----------
1969-1970Black Hawks de ChicagoLNH671618342671234
1970-1971Black Hawks de ChicagoLNH7681523281801119
1971-1972Black Hawks de ChicagoLNH38481227800011
1973-1974Cougars de ChicagoAMH292578----------
1975-1976Trail Smoke EatersWIHL4010253538
Totaux LNH 1 2192503245741 273124132437127

Notes et références

  1. Biographie de Nesterenko sur le site http://www.legendsofhockey.net.
  2. Jusqu'en 1986, le nom de la franchise sécrivait en deux mots : Black Hawks.
  3. Michel Busset, « Nesterenko, le patron du LHC : 250 buts en National League - Presque 20 ans de professionnalisme », 24 heures, 28-29 octobre 1972, p. 23.
  4. (en) Fiche de carrière sur http://www.hockeydb.com.
  • Portail du hockey sur glace
  • Portail du Canada
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.