Escanaffles

Escanaffles [ekanafl][1] (en picard Èscanaf, en néerlandais Schalafie, en flamand occidental Chalaaf) est une section de la commune belge de Celles située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

Escanaffles

Rue Provinciale
Administration
Pays Belgique
Région  Région wallonne
Communauté  Communauté française
Province  Province de Hainaut
Arrondissement Tournai-Mouscron
Commune Celles
Code postal 7760
Zone téléphonique 069
Démographie
Gentilé Escanafflois(e)
Population 1 200 hab. (31/12/2006)
Géographie
Coordonnées 50° 45′ nord, 3° 26′ est
Localisation

Localisation d'Escanaffles au sein de Celles
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Escanaffles
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Escanaffles
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Escanaffles

    C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

    L’église Saint-Martin

    Histoire et légende

    Cette région est probablement occupée depuis la préhistoire.

    Selon le récit légendaire hennuyer des anciens chroniqueurs médiévaux, tel que rapporté par Jacques de Guyse, le chef gaulois Ambiorix alors qu'il avait soumis avec ses troupes le Brabant jusqu'aux portes de Nervie, ainsi que « tout le pays compris entre l'Escaut, la Denre, la rivière et les marais de la Hayne », craignant que son ennemi Caïus Fabius ne franchisse l'Escaut, fit bâtir, pour l'en empêcher, plusieurs forts sur la rive droite du fleuve, et à huit mille pas de distance. On comptait parmi ces forts celui de Catavulcus, situé sur le bord de l'Escaut. Ce fort est identifié par Jacques de Guyse comme probablement Escanaffles (par lui écrit Escanaffle)[2].
    Il (De Guyse) précise que les Saxons bâtirent un autre fort dans la même contrée, mais sur les bords de la Denre[2], ces sources étant considérées comme historiquement peu fiables.

    Étymologie

    Le nom de la localité pourrait venir du germanique Skaldon et ahhja, signifiant « pré sur l'Escaut ».

    Voir aussi

    Bibliographie

    Références

    1. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Louvain-la-Neuve, Peeters, (lire en ligne), p. 105.
    2. CHAPITRE L. Les Germains, les Eburons, les Analdes (Analdi dans le texte latin, qui pourrait désigner les aduatici de César), les Huns, les Brabançons et les nations voisines se soulèvent contre les Romains, et marchent sur Nervie, in M. Fortia D'Urban, Histoire de Hainaut: traduite en Français avec le texte Latin en … Par Jacobus (de Guisia), Volume 3.
    • Portail du Hainaut
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.