Euapta

Description et caractéristiques

Ce sont des holothuries synaptides caractéristiques, avec un corps très allongé, capitonné quand il se contracte, et translucide. On distingue généralement bien les 5 lignes longitudinales, soulignées de jaune. Elles sont généralement nocturnes et vivent cachées pendant la journée.

Au niveau squelettique, les spicules en forme d'ancres portent de petites irrégularités branchues et une tige allongée, et l'anneau calcaire, dépourvu de projections antérieures, n'est pas suivi d'un anneau cartilagineux. On ne compte qu'un à trois canaux minéraux[2].

Liste des espèces

Selon World Register of Marine Species (27 janvier 2014)[3] :

  • Euapta godeffroyi (Semper, 1868) -- Indo-Pacifique
  • Euapta lappa (J. Müller, 1850) -- Caraïbes
  • Euapta magna Heding, 1928 -- Pacifique
  • Euapta tahitiensis Cherbonnier, 1955 -- Polynésie


Voir aussi

Références taxinomiques

Notes et références

  1. ITIS, consulté le 27 janvier 2014
  2. (en) A.M. Clark et F.W.E. Rowe, Monograph of Shallow-water Indo-West Pacific Echinoderms, Londres, Trustees of the British Museum (Natural History), , 238 p. (lire en ligne).
  3. World Register of Marine Species, consulté le 27 janvier 2014
  • Portail des échinodermes
  • Portail de la biologie marine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.