Exoudun

Exoudun est une commune française, située dans le département des Deux-Sèvres en région Nouvelle-Aquitaine.

Exoudun

Le château rasé.

Blason
Administration
Pays France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Arrondissement de Niort
Canton Celles-sur-Belle
Intercommunalité Communauté de communes Mellois en Poitou
Maire
Mandat
Jean-Marie Auzanneau-Fouquet
2014-2020
Code postal 79800
Code commune 79115
Démographie
Gentilé Exoudunois, Exoudunoises
Population
municipale
576 hab. (2017 )
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 20′ 43″ nord, 0° 04′ 51″ ouest
Altitude Min. 80 m
Max. 188 m
Superficie 25,95 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres
Exoudun
Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres
Exoudun
Géolocalisation sur la carte : France
Exoudun
Géolocalisation sur la carte : France
Exoudun

    Géographie

    Toponymie

    Le nom est attesté en 872 sous la forme d'Exuldunus. Selon Dauzat et Rostaing, le nom vient du gaulois uxelo, élevé et dunum, forteresse.[1] (cf Issoudun)

    Histoire

    Héraldique

    Blasonnement :
    Burelé d’argent et d’azur, la 1re burèle d’argent chargé d’un lambe de gueules et la derniere échancrée de trois pièces par le bas, à la sirène contournée si mirant d’or brochant ; au comble aussi d’or chargé d’une croix pattée alésée de gueules accostée de six filets ondés alésés de même, trois à dextre et trois à senestre l’une sur l’autre[2]

    Politique et administration

    Liste des maires successifs
    Période Identité Étiquette Qualité
    mars 2008   Jean-Marie Auzanneau-Fouquet[3]    

    Démographie

    À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Exoudun, cela correspond à 2007, 2012, 2017[4], etc. Les autres dates de « recensements » (2006, 2009, etc.) sont des estimations légales.

    Évolution de la population  [modifier]
    1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
    1 4771 4011 5341 6841 7291 7701 7631 6581 631
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    1 6441 5971 5101 4891 5011 4241 4641 3781 310
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    1 3121 2041 2061 0331 0421 0431 0411 025960
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
    1 011966803740664616585581621
    2017 - - - - - - - -
    576--------
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Économie

    Lieux et monuments

    • Ancien château féodal dit "Tour Rasée". ;
    • Temple protestant construit en 1855
    • Source de la Sèvre Niortaise dite Fontaine-Bouillante.
    • BAGNAULT, comme son chef-lieu EXOUDUN, cité de caractère et hauts-lieux du protestantisme poitevin
    Une vieille porte et une vieille plaque Michelin à Exoudun en mai 2013.
    L'inscription ''vivre libre ou mourir'' à Exoudun en mai 2013.
    Le monument aux morts à Exoudun en mai 2013.

    Personnalités liées à la commune

    • Madeleine Danniau, boulangère durant la guerre 1914-1918 en remplacement de son père.

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes

    Notes et références

    Notes

      Références

      1. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Paris, Librairie Guénégaud, 738 p. (ISBN 978-2-85023-076-9 et 2-85023-076-6), p. 278
      2. Gaso.fr
      3. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
      4. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 3 avril 2012)
      5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
      6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
      • Portail des Deux-Sèvres
      • Portail des communes de France
      Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.