Fêtes et jours fériés au Japon

Le Japon est un des pays au monde à posséder le plus de fêtes (matsuri) et de jours fériés (15 jours fériés). Ils proviennent pour la plupart des rites des deux grandes croyances japonaises que sont le shintoïsme et le bouddhisme au Japon.

Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Si un jour férié tombe un dimanche, le jour ouvré suivant est chômé.

Calendrier

  • Les jours fériés (chômés) sont notés en gras.
  • Les noms en italiques sont des traductions littérales.
  • Les fêtes pour lesquelles n'est pas indiqué le nom d'une ville sont des fêtes nationales.
  • « no hi » signifie « le jour de … », « matsuri » signifie : « la fête de … ».

Janvier

Février

Mars

Avril

Mai

Juin

Juillet

Août

  • 1er ~ 7 : Neputa matsuri, défilé de chars décorés (Hirosaki)
  • 2 ~ 7 : Nebuta matsuri, défilé de chars décorés (Aomori)
  • 4 ~ 7 : Kanto matsuri (Akita)
  • 6 ~ 8 : Sendai Tanabata (Sendai)
  • 11 : yama no hi (山の日), Jour de la montagne (à partir de 2016)[1]
  • 12 ~ 15 : Awa-Odori (Tokushima)
  • 13 ~ 16 : O-Bon, Fête des Morts (dans la plupart des préfectures)
  • 16 : Daimonji Gozan Okuribi (Kyōto)

Septembre

Octobre

Novembre

Décembre

Références

  1. Le Figaro.fr avec l'AFP, « Japon : un jour férié, hommage à la montagne », sur LeFigaro.fr, (ISSN 0182-5852, consulté le 10 août 2016).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail des fêtes et des traditions
  • Portail du Japon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.