Falkensee

Falkensee est une ville d'Allemagne située dans le Land du Brandebourg et l'arrondissement du Pays de la Havel.

Falkensee

Héraldique
Administration
Pays Allemagne
Land  Brandebourg
Arrondissement
(Landkreis)
Arrondissement du Pays de la Havel
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
6
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Heiko Müller
(2004-2009)
Partis au pouvoir (SPD)
Code postal 15517
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
12 0 63 080
Indicatif téléphonique 03361
Immatriculation HVL
Démographie
Population 43 844 hab. (31 décembre 2018)
Densité 1 013 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 33′ 29″ nord, 13° 05′ 28″ est
Altitude 32 m
Superficie 4 330 ha = 43,30 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Falkensee
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Falkensee
Liens
Site web www.falkensee.de/

    Situation

    Le toponymie de la ville "Falkensee" est le regroupement des noms de deux cités, "Falkenhagen" et "Seegefeld" qui se sont unies pour ne former qu'une seule commune. Les documents les plus anciens témoignant de l'existence de ces deux cités, remontent aux années 1265 pour Seegefeld et 1336 pour Falkenhagen.

    Falkensee borde une grande étendue d'eau, le lac de Falkenhagen, qui est alimenté notamment par les eaux du canal Havel.

    Histoire

    Les origines

    Seegefeld fut mentionnée pour la première fois en 1265 et Falkenhagen en 1336. Falkenhagen fut plusieurs fois victimes d'incendies destructeurs. Une première fois le 12 avril 1675, puis 1806 toute la partie nord. Un dernier incendie de la sorte se produisit en 1833. Presque l'intégralité de la ville fut rasée. C'est pour cette raison que les sources de documents précédents ces incendies sont très rares.

    En 1898, une banque acheta la quasi-totalité de la commune. C'est ainsi que naquit l'actuelle quartier de Finkenkrug. Aux alentours de 1920, on observa la première croissance démographique des communes voisines à Berlin.

    Au temps du national-socialisme

    En 1943 fut installé un camp de prisonniers à la limite de est de la ville. À l'origine cette construction fut érigée en 1938 pour accueillir 650 cheminots jusqu'à ce qu'elle soit louée pour accueillir des bureaux administratifs. C'est à cette époque fut aussi construit des annexes et un bâtiment pour les prisonniers de guerres. Pendant l'époque du National-socialisme, on y interna plus de 2 500 prisonniers étrangers. Vers 1943 le camp comprenait en permanence "environ 10 000 déportés" issus de tous les pays de l'Europe et de toutes les origines : Résistants, réfractaires au régime national socialiste, condamnés de droits communs, déportés raciaux, etc. L'espérance de vie sur un an ne dépassait pas 50% et les survivants eurent une fin de vie marquée par une déchéance physique particulièrement prématurée. En mars et avril 1945 les détenus mourraient de faim. À l'approche des armées soviétiques, les détenus négocièrent avec le commandement allemand la libération du camp. Le les Allemands abandonnaient le camp. Le 26 avril à 8 heures les soldats soviétiques libéraient définitivement le camp. On y organisa des travaux forcés sur les chemins de fer et surtout dans une usine d'armement.

    Falkensee et le lac de Falkenhagen.
    Mémorial aux victimes du fascisme.
    • Portail du Brandebourg
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.