Faydang Lobliayao

Faydang Lobliayao (RPA (en) : Faiv Ntaj Lauj Npliaj Yob) est un leader Hmong rouge du Laos qui se range au côté des Việt Minh, suivi par de nombreux Hmong, lors du coup de force japonais du 8 mars 1945.

Faydang Lobliayao
Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Royaume du Laos ( - ), Laotien (depuis le )
Activité

Il n'était pas inscrit au parti communiste mais était une figure importante du Pathet Lao[1].

Il est vice-président de l'assemblée nationale, s'inquiète du sort de son ethnie et envoie un message : « Il est dommage qu'un certain nombre de Laos Ungs (Hmong) aient quitté le pays, victimes de manœuvres mensongères et impérialistes »[2]

Notes et références

Bibliographie

  • Jean-Pierre Willem, Les naufragés de la liberté : le dernier exode des Méos, Paris, S.O.S., (notice BnF no FRBNF34666995, lire en ligne)
  • (en) Martin Stuart-Fox, A history of Laos, Cambridge university press, , 39-41 p.
  • (en) Kou Yang, « The passing of a Hmong Pioneer: Nhiavu Lobliayao (Nyiaj Vws Lauj Npliaj Yob), 1915-1999 », Hmong Studies, vol. 3, (présentation en ligne)
  • (en) Frederic C. Benson, « Genesis of the Hmong-American Alliance, 1949-1962: Aspirations, Expectations and Commitments during an Era of Uncertainty », Hmong Studies Journal, vol. 16, no 6, , p. 1-62 (lire en ligne)
  • « Thao O Anourack and the Franco-Laotians »
  • Portail du Laos
  • Portail du communisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.