Fernand Angel

Clément Fernand Angel, né le à Douzy et mort le à Paris, est un herpétologiste français.

Pour les articles homonymes, voir Angel.
Fernand Angel
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Clément Fernand Angel
Nationalité
Activité

Biographie

Fils d'un peintre, Fernand Angel naît le à Douzy[1].

Il a travaillé au Muséum national d'histoire naturelle de Paris à partir de 1905 en tant que préparateur assistant, sous la direction de Léon Vaillant (1834-1914). Il a travaillé au côté de François Mocquard (1834-1917) à Paris, puis de George Albert Boulenger (1858-1937) à Londres.

Il s'est particulièrement intéressé à l'herpétofaune d'Afrique et d'Asie, en particulier celle des colonies françaises de l'époque, en Afrique, à Madagascar et en Indochine.

Il meurt le en son domicile dans le 14e arrondissement de Paris[2]. Il est inhumé le au Cimetière de Douzy[3].

Taxons nommés en son honneur

Quelques taxons décrits

Liste partielle des publications

Fernand Angel a publié des ouvrages techniques, en particulier liés à la classification des reptiles, mais aussi des ouvrages plus vulgarisateurs.

  • Les serpents de l'Afrique Occidentale Française, 1932
  • Les lézards de Madagascar, 1942
  • La vie des caméléons et autres lézards. Paris : Gallimard, collection "Histoires naturelles" n° 2, 1943 (6e édition), 220 p.
  • Petit Atlas des Amphibiens et Reptiles - I - Apodes, Urodèles, Anoures, Rhynchocéphales, Chéloniens, Crocodiliens. PARIS, Éditions N. Boubée & Cie, 1949, 152 p.
  • Vie et mœurs des serpents. 1950.

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Kraig Adler (1989). Contributions to the History of Herpetology, Society for the study of amphibians and reptiles.

Liens externes

Angel est l’abréviation habituelle de Fernand Angel en zoologie.
Consulter la liste des abréviations d'auteur en zoologie

  • Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique
  • Portail de l’herpétologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.