Fernande de Mertens

Fernande Hortense Cécile de Mertens, née à Bruxelles le et morte à Marseille le , est une artiste peintre franco-belge.

Pour les articles homonymes, voir Mertens.
Fernande de Mertens
Fernande de Mertens dans son atelier
Naissance
Décès
(à 73 ans)
Маrseille
Nationalités
Activité

Biographie

Fernande de Mertens est la fille du baron Édouard de Mertens et de Sophie Woelfing. Installée à Marseille, elle suit des cours à l'Ecole des Beaux-Arts où elle est l'élève de Théodore Jourdan et de Dominique Antoine Magaud. Ce dernier est témoin de son mariage avec le peintre Pierre Jean qui a lieu le [1]. Elle acquiert ainsi la nationalité française et signe ses œuvres soit F. Jean de Mertens soit F. de Mertens. Les époux Jean ont leur atelier au boulevard de la Corderie à Marseille.

Elle expose au Salon des artistes français de 1879 à 1900 où elle obtient une mention honorable en 1884[2]. Elle expose également dans les villes de province : Lyon, Nîmes, Montpellier et Marseille. L'œuvre de Fernande de Mertens présente deux facettes : d'une part une abondante production de pastels représentants des portraits de demoiselles et jeunes femmes de la société marseillaise et d'autre part des peintures à l'huile pour les scènes de genre.

Œuvres

On trouve ses œuvres dans les musées suivant :

Galerie

Notes et références

Annexes

Bibliographie

  • André Alauzen et Laurent Noet, Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille, Jeanne Laffitte, (1re éd. 1986), 473 p. (ISBN 978-2-86276-441-2), p. 320
  • Hélène Échinard, « Fernande de Mertens : Une artiste "Marseillaise" à redécouvrir », Marseille, la revue culturelle de la ville de Marseille, no 250, , p. 43-45 (lire en ligne).

Liens externes

  • Portail de la peinture
  • Portail de Marseille
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.