final (Java)

En langage Java, le mot-clé final indique qu'un élément ne peut être changé dans la suite du programme. Il peut s'appliquer aux méthodes et attributs d'une classe ainsi que la classe elle-même. Aussi, il peut s'appliquer sur les paramètres d'une méthode et sur les variables locales. Selon le contexte, on utilise final dans un souci de conception ou d'optimisation.

Il est aussi utilisé avec le même rôle en PHP depuis la version 5 (en 2004)[1].

Méthodes

Une méthode indiquée comme final ne peut être redéfinie dans une classe dérivée.

Exemple :

public class MaClass {
    public final void uneMethode() {
        ...
    }
}

On peut s'en servir pour forcer le comportement d'une méthode dans les sous-classes.

Attributs de classe ou d'objet

Appliqué à un attribut de type primitif, ce dernier devient une constante. L'affectation doit être effectuée, au plus tard, dans le constructeur de la classe. Le fonctionnement est un peu différent sur un type objet : c'est la référence vers l'objet qui devient constante et non sa valeur. Ce dernier point s'applique également aux tableaux qui sont aussi des références.

Exemple :

public final class MaClass {
    public final double PI = 3.14159; // Impossible de modifier la valeur
    public final double[] tailles = {50.2, 60.8};

    public void uneMethode() {
        tailles[0] = 99; // tailles est une référence sur un tableau
    }
}

Classes

Les classes final ne peuvent être dérivées.

Exemple :

public final class ClasseFinal {
    ...
}

Cela peut être fait dans un souci d'efficacité ou pour empêcher l'utilisateur d'en faire une utilisation non appropriée dans la classe dérivée.

De nombreuses classes de la bibliothèque standard Java sont déclarées comme final telles que java.lang.System[2] ou java.lang.String[3].

Paramètres de méthode

Le mot clef final peut aussi être utilisé pour le paramètre d'une méthode dont on est sûr qu'elle ne va pas changer de référence :

public static int addition(final int a, final int b){
    return a + b;
}

Variables locales

Une autre utilisation du mot clef final est dans les variables locales. Elle suit la même règle, c'est-à-dire qu'on est sûr que la variable ne va pas changer.

public static int ajouterCinq(final int a){
    final int b = 5;
    return a + b;
}

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Références

  • Portail de la programmation informatique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.