Forces armées nigériennes

Les forces armées nigériennes (FAN) regroupent les forces paramilitaires (Police et Garde Nationale) et militaires du Niger (Gendarmerie inclue) avec en 2020, 53 265 hommes et 5 000 réservistes.

Soldats des forces armées nigériennes lors de la guerre du Golfe de 1991 armés de M14.
Soldats nigériens armés de fusils d'assaut AKMS (de diverses origines) lors d'un exercice militaire en 2007.
Militaires de l'armée nigérienne à Diffa en mars 2015. Ils sont dotés de Kalachnikov (celui de droite portant un fusil type 56).

Historique

Elles ont notamment participé à la lutte contre la rébellion touarègue qui frappa le pays et l'État voisin du Mali de 2007 à 2009. Plus récemment, le Niger prévoit d'envoyer 500 hommes au Mali dans le cadre de l'insurrection touareg et islamiste qui frappe ce pays (MISMA)[1]. Depuis janvier 2015, elle participe à la lutte contre l’insurrection de Boko Haram.

La France, les États-Unis, la République populaire de Chine, l'Algérie et le Maroc sont les principaux fournisseurs étrangers de l'armée nigérienne.

18 conseillers militaires français sont par ailleurs présents sur place[Quand ?].

L'armée de terre

Au Niger, les unités méharistes modernes sont dans la garde nationale (en), anciennes forces nationales d’intervention et de sécurité (FNIS) depuis 2011, et héritière de la garde républicaine du Niger dans laquelle avait été intégrée une partie des rebelles touaregs nigériens après les accords de paix de 1995-1997[2].

Force aérienne

L'armée de l'air nigérienne est devenue une arme indépendante en 2003. Elle a notamment reçu deux Su-25 achetés en partie par la France en février 2013 et les États-Unis fournissent un Cessna 208B de reconnaissance acheté en septembre 2014[3]. L'United States Air Force agrandi depuis 2015 la base aérienne 201 sur l'aéroport international d'Agadez[4].

Missions de maintien de la paix

En 1991, les FAN ont envoyé un contingent de 400 hommes lors de l'intervention des forces de la Coalition contre l'Irak pendant la guerre du Golfe[5].

De 1999 à nos jours, les Forces armées Nigériennes étaient déployées dans le cadre des missions suivantes :

Notes et références

  1. L’Orient du jour (Africains)
  2. Jean-Pierre Bat, « Le retour des goumiers d'Afrique », sur libeafrica4.blogs.liberation.fr/,
  3. « La flotte africaine de Cessna 208B s'agrandit avec trois prochaines livraisons US », sur Ouest-France, (consulté le 25 septembre 2014).
  4. Philippe Chapleau, « Reaper, C-17 et avions ISR pourront être déployés par les Américains à Agadez », sur Ouest-France, (consulté le 10 mai 2016).
  5. Dossier Niger: Les forces armées nigériennes (FAN), Ministère des Affaires étrangères (France), 2003

Annexes

Articles connexes

  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail du Niger
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.