Foreverland

Foreverland est le onzième album du groupe de pop orchestrale britannique The Divine Comedy, mené par l'auteur-compositeur-interprète nord-irlandais Neil Hannon, sorti en .

Foreverland

Album de The Divine Comedy
Sortie
Durée 41:43
Genre Pop orchestrale, pop baroque, pop rock, rock alternatif, indie rock
Format CD, vinyle LP[1], digital[2]
Auteur Neil Hannon
Producteur Neil Hannon
Label Divine Comedy Records

Albums de The Divine Comedy

Singles

  1. Catherine the Great
    Sortie : [3]
  2. How Can You Leave Me On My Own
    Sortie : [4]
  3. To The Rescue
    Sortie : [5]
Notation des critiques
Score cumulé
SiteNote
Metacritic74/100[6]
Compilation des critiques
PériodiqueNote
AllMusic [7]
Daily Mail [8]
Drowned in Sound8/10 [9]
Hot Presspositif [10]
The Irish Times [11]
musicOMH [12]
Mojo [13]
PopMatters [14]
Q[15]
The Independent [16]
Uncut7/10 [17]

Présentation

L'album se classe dans de nombreux pays européens[18], sa meilleure place étant 3e au classement des albums irlandais, la semaine du [19].

Le magazine britannique Mojo le place en 50e position de son palmarès des albums de l'année 2016 (en anglais Top 50 Albums of 2016) lui attribuant une note de 71/100[20].

Foreverland a une réception critique largement positive. Grâce aux commentaires recueillis à partir de publications traditionnelles et spécialisées et colléctées par Metacritic, site d'agrégat d'évaluation populaire qui attribue une note normalisée de 100, l'album obtient un score moyen d'approbation globale de 74, basé sur des avis majoritairement favorables[6].

Une édition Deluxe paraît à la même date. Elle comprend un second disque intitulé In May, issu de la collaboration entre Frank Alva Buecheler (de), écrivain allemand et Neil Hannon, décrit ainsi par ses auteurs[21] :

In 24 episodes, IN MAY explores the relationship between a dying son - a musician - and his absent father through a series of letters. At times funny, at times deeply moving, at times unbearably sad, at times joyous, but never less than utterly compelling, IN MAY is a powerful celebration of life and provides a unique theatrical experience of the highest order that will live long in the memory of all those who experience it.

« En 24 épisodes, In May explore la relation entre un fils mourant - un musicien - et son père absent, à travers une série de lettres. Parfois drôle, parfois bouleversant, parfois insupportablement triste, parfois joyeux mais toujours aussi convaincant, In May est une puissante célébration de la vie et offre une expérience théâtrale unique du plus haut niveau qui restera longtemps dans la mémoire de tous ceux qui l'expérimentent. »

Liste des titres

Toutes les chansons sont écrites et composées par Neil Hannon.

No Titre Durée
1. Napoleon Complex 4:45
2. Foreverland 4:01
3. Catherine the Great 3:03
4. Funny Peculiar 2:44
5. The Pact 2:55
6. To the Rescue 5:16
7. How Can You Leave Me on My Own 3:31
8. I Joined the Foreign Legion (To Forget) 3:41
9. My Happy Place 4:10
10. A Desperate Man 2:42
11. Other People 1:35
12. The One Who Loves You 3:20
41:43

In May

Toutes les paroles sont écrites par Frank Alva Buecheler, toute la musique est composée par Neil Hannon.

Disque bonus Deluxe edition (Divine Comedy Records Limited, )[22],[23]
No Titre Durée
1. 6th of December 3:54
2. 11th of December 4:19
3. 13th of December 2:39
4. 23rd of December 3:02
5. 3rd of January 4:13
6. 13th of January 1:43
7. 15th of January 2:01
8. 30th of January 3:36
9. 7th of February 2:15
10. 22nd of February 3:51
11. 8th of March 3:12
12. 27th of March 1:09
13. 4th of April 3:35
14. 4th of April (Midnight) 2:36
15. 3rd of May 4:18
16. 10th of May 2:20
17. 21st of May 3:14
18. 28th of May 1:09
19. 31st of May 3:22
56:28

Crédits

Membres du groupe

  • Neil Hannon : guitare électrique et acoustique, basse, claviers, batterie, percussions, piano, mandoline, banjo, cithare, chant (frontman), chœurs
  • Simon Little : basse, chœurs
  • Rob Farrer : percussions
  • Tim Weller : batterie
  • Andrew Skeet : piano
  • Celine Saout : harpe
  • Billy Cooper, John Ryan, Mark Templeton, Matthew Gunner, Richard Edwards, Richard Watkins, Sebastian Philpott, Trevor Mires : cuivres
  • Eliza Marshall, Martin Robertson, Richard Skinner, Rosie Jenkins : bois
  • Adrian Smith, Alison Dods, Bruce White, Emma Owens, Everton Nelson, Frank Schaefer, Gillon Cameron, Ian Burdge, Ian Humphries, Lucy Wilkins, Matthew Ward, Patrick Kiernan, Peter Hanson, Reiad Chibah, Richard George, Richard Pryce, Rick Koster, Simon Baggs, Steve Morris, Tom Pigott-Smith, Warren Zielinski : cordes

Équipes technique et production

Notes et références

  1. (en) Foreverland sur Discogs - Édition vinyle LP (Divine Comedy Records Limited, 02/09/2016)
  2. Écoute et téléchargement, « The Divine Comedy: Foreverland », sur iTunes Store, AppleStore, (consulté le 29 avril 2018)
  3. (en) « Meet Catherine The Great », sur le site officiel, The Divine Comedy, (consulté le 29 avril 2018)
  4. (en) « New Single: How Can You Leave Me On My Own », sur le site officiel, The Divine Comedy, (consulté le 29 avril 2018)
  5. (en) « New Single & Video: To The Rescue », sur le site officiel, The Divine Comedy, (consulté le 29 avril 2018)
  6. (en-US) « Critic Reviews for Foreverland by The Divine Comedy », sur Metacritic (consulté le 29 avril 2018)
  7. (en) James Christopher Monger, « The Divine Comedy: Foreverland - AllMusic Review », sur AllMusic.com (consulté le 29 avril 2018)
  8. (en) Tim De Lisle, « Neil Hannon's songs give us love, humour, cheese and energy in this simply divine new album », sur MailOnline, Daily Mail, (consulté le 29 avril 2018)
  9. (en) Dan Lucas, « Album Review: Divine Comedy - Foreverland », sur Drowned in Sound, (consulté le 29 avril 2018)
  10. (en) Eamon Sweeney, « Album Review: Divine Comedy, Foreverland - Music Review », sur Hot Press, (consulté le 29 avril 2018) (inscription nécessaire)
  11. (en) Tony Clayton-Lea, « The Divine Comedy - Foreverland review: first-rate examples of contemplative, classic pop music », sur The Irish Times, (consulté le 29 avril 2018)
  12. (en) John Murphy, « The Divine Comedy – Foreverland : Albums Reviews », sur musicOMH, (consulté le 29 avril 2018)
  13. (en) James McNair, « The Divine Comedy - Foreverland », Mojo,
  14. (en) Dan Kok, « The Divine Comedy: Foreverland // Music », sur PopMatters, (consulté le 29 avril 2018)
  15. (en) Simon Price, « The Divine Comedy - Foreverland - Review », Q,
  16. (en) Andy Gill, « Culture > Music > Album reviews: Britney Spears, The Divine Comedy, Jamie T, and more », The Independent, (consulté le 29 avril 2018)
  17. (en) Andrew Muller, « The Divine Comedy - Foreverland 7/10 », Uncut,
  18. (en) « Foreverland - The Divine Comedy - Chart Stats », sur Acharts.co, (consulté le 29 avril 2018)
  19. (en) « Irish Music Charts Archive - Top 100 Artist Album », sur IRMA, GfK Chart-Track, (consulté le 29 avril 2018)
  20. (en) « MOJO's Top 50 Albums of 2016 - 50. The Divine Comedy - Foreverland », Mojo no 278, (consulté le 29 avril 2018)
  21. (en) Frank Alva Buecheler, Neil Hannon, « In May ...a son, a father, a message, a life... », sur IN MAY, (consulté le 29 avril 2018)
  22. (en) Foreverland sur Discogs et Foreverland sur MusicBrainz - "In May" - Disque bonus "Deluxe edition" (Divine Comedy Records Limited, 02/09/2016)
  23. Écoute et téléchargement, « The Divine Comedy: Foreverland (Deluxe Version) », sur iTunes Store, AppleStore, (consulté le 29 avril 2018)

Liens externes

  • Portail du rock
  • Portail de l’Irlande
  • Portail des années 2010
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.