François-Louis-Charles de Foucault

François-Louis-Charles, marquis de Foucault (, La Flèche - , La Flèche), est un administrateur et homme politique français.

Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Foucauld.
François-Louis-Charles de Foucault
Fonctions
Député de la Loire-Atlantique
-
Sous-préfet
Arrondissement d'Ancenis
-
Biographie
Naissance
Décès
(à 94 ans)
La Flèche
Nationalité
Activité
Père
François-Joseph de Foucault (d)
Fratrie
Mélite de Foucault (d)
Autres informations
Parti politique
Distinction

Biographie

Fils de François-Joseph, marquis de Foucault, baron d'Alligny, seigneur d'Insèches, etc, colonel commandant du régiment mestre-de-camp-général-dragons, chevalier de l'ordre de Saint-Louis, et de Marie-Augustine-Victoire Pihéry, il accompagna, en 1790, son père en émigration, et y épousa, quelques années plus tard, la fille d'un autre émigré, le marquis de Soudeilles, colonel au Royal dragons.

Revenu en France sous le Consulat, il entra, en 1806, dans l'administration des finances, comme payeur des armées, sous les auspices du baron de La Bouillerie, qui, en 1807, épousa sa sœur. Inspecteur des finances au moment des Cent-Jours, il rejoignit le roi Louis XVIII à Gand, et fut nommé le , à la seconde Restauration, sous-préfet d'Ancenis. Cette fonction lui ayant été retirée par le Gouvernement Decazes en 1819, Foucault se présenta aux élections suivantes à la Chambre des députés, et fut élu, le , dans le 3e arrondissement électoral de la Loire-Inférieure. Son mandat lui fut renouvelé, dans la même circonscription, aux élections du .

Sa compétence en matière de finances le fit entrer à diverses reprises dans la commission du budget. Il parut plusieurs fois à la tribune en cette qualité, et parla, notamment en 1822, sur le règlement des comptes de 1820, en 1825 sur l'apurement des comptes de 1823, en 1823 et en 1825 sur les budgets de 1824 et de 1826. Il fut en outre membre et souvent rapporteur de la commission des pétitions, membre et secrétaire de la commission du Code forestier, où l'utilité de sa collaboration fut attestée par le rapport lui-même, et au nom de laquelle il prit part, en 1827, à la discussion des articles. Foucault se représenta inutilement aux élections générales de .

Ses opinions ardemment royalistes l'empêchèrent, à la révolution de Juillet, de rentrer dans la vie parlementaire. Ses fils, officiers dans les armées de terre et de mer, obéirent à ses inspirations en donnant leur démission à la même époque.

Sources

  • Jean-Baptiste-Pierre Jullien de Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France: des grands dignitaires de la couronne, des principales familles nobles du royaume et des maisons princières de l'Europe, précédée de la généalogie de la maison de France, 1828
  • « François-Louis-Charles de Foucault », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]
  • Portail de la France au XIXe siècle
  • Portail de la politique française
  • Portail de la Loire-Atlantique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.