France Chimie

France Chimie (anciennement Union des industries chimiques (UIC))[1] est une organisation professionnelle française dont la mission est de représenter les entreprises du secteur de la chimie en France auprès des différentes parties prenantes (administrations, presse, grand public, associations, élus...).

Pour les articles homonymes, voir UIC.

Elle négocie la convention collective nationale de la chimie[2]. France Chimie est le chef de file de la négociation de branche, à ce titre elle prépare les projets d'accords soumis aux partenaires sociaux.

France Chimie est chargé du suivi de la mise en application du règlement REACH (Registration, Evaluation and Authorisation of Chemicals)[3] dans l'industrie de la chimie en France. Elle travaille régulièrement avec les différents ministères impliqués sur la problématique REACH.

Activités de lobbying

Auprès des institutions de l'Union européenne

France Chimie est inscrit depuis 2008 au registre de transparence des représentants d'intérêts auprès de la Commission européenne, et déclare en 2018 pour cette activité des dépenses annuelles d'un montant compris entre 100 000 et 200 000 euros[4].

En France

France Chimie déclare à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique exercer des activités de lobbying en France pour un montant qui n'excède pas 900 000 euros sur l'année 2018[5].

Dirigeants

Conseil d'administration

Le président de France Chimie est Luc Benoit-Cattin (directeur général Industrie de Arkema).

Services

La directrice générale de France Chimie est Magali Smets.

Organisation

Il y a 12 France Chimie régionales, le syndicat Lenica, 17 syndicats sectoriels et 8 fédérations et syndicats "associés"[6].

Le siège de France Chimie est à La Défense.

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la chimie
  • Portail du syndicalisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.