Frances Fitzgerald

Frances Fitzgerald, née Frances Ryan le à Croom en Irlande, est une femme politique irlandaise, membre du Fine Gael, députée européenne depuis 2019.

Ne doit pas être confondu avec Frances FitzGerald.
Pour les articles homonymes, voir FitzGerald.

Frances Fitzgerald
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le
(8 mois et 26 jours)
Élection 24 mai 2019
Circonscription Dublin
Législature 9e
Groupe politique PPE
Vice-Première ministre irlandaise

(1 an, 6 mois et 22 jours)
Premier ministre Enda Kenny
Leo Varadkar
Gouvernement 30e et 31e
Prédécesseur Joan Burton
Successeur Simon Coveney
Ministre des Entreprises et de l'Innovation

(5 mois et 14 jours)
Premier ministre Leo Varadkar
Gouvernement 31e
Prédécesseur Mary Mitchell O'Connor
Successeur Leo Varadkar (intérim)
Heather Humphreys
Ministre de la Justice et de l'Égalité

(3 ans, 1 mois et 6 jours)
Premier ministre Enda Kenny
Gouvernement 29e et 30e
Prédécesseur Alan Shatter
Successeur Charles Flanagan
Ministre de l'Enfance et des Affaires sociales

(3 ans, 1 mois et 28 jours)
Premier ministre Enda Kenny
Gouvernement 29e
Prédécesseur Poste créé
Successeur Charles Flanagan
Teachta Dála

(8 ans, 3 mois et 22 jours)
Élection 25 février 2011
Réélection 26 février 2016
Circonscription Dublin Mid-West
Législature 31e et 32e
Biographie
Nom de naissance Frances Mary Ryan
Date de naissance
Lieu de naissance Croom (Irlande)
Nationalité Irlandaise
Parti politique Fine Gael
Conjoint Michael Fitzgerald
Diplômée de University College Dublin
London School of Economics

Vice-Premiers ministres irlandais

Elle est ministre de l'Enfance et des Affaires sociales de 2011 à 2014 puis ministre de la Justice et de l'Égalité de 2014 à 2017, à quoi elle ajoute la fonction de vice-Premier ministre de 2016 à 2017.

Elle est députée depuis pour Dublin et a été sénatrice de 2007 à 2011.

En , Frances Fitzgerald est accusée d'avoir interféré dans le cas d'un lanceur d'alerte qui portait des accusations de pratiques douteuses et de corruption à l'intérieur du Gardai[1]. Elle commence par nier les accusations, mais, le , elle présente sa démission au Taoiseach, qui l'accepte[2]. Elle est remplacée le par Simon Coveney.

Notes et références

  1. (en-GB) Henry McDonald Ireland correspondent, « Pressure grows on Irish deputy PM after police whistleblower claims », The Guardian, (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 28 novembre 2017)
  2. (en-GB) « Irish deputy PM to resign amid crisis », BBC News, (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2017)

Article connexe

  • Portail de la politique
  • Portail de l’Irlande
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.