Francesco dalla Viola

Francesco dalla Viola (Ferrare, vers 1508 – Ferrare, ) est un maître de chapelle, violoniste et compositeur du XVIe siècle.

Francesco dalla Viola
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Biographie

Façade de la Cathédrale de Ferrare.

Fils d'Agostino et frère des compositeurs Alfonso et Andreas, Francesco est chanteur. Il a été l'élève d'Adrien Willaert[1],[2] à Ferrare de 1522 à 1526 environ[3]. À partir de 1530 environ, Francesco devient maître de chapelle d'Hercule II à Modène[2],[1]. En 1540, il écrit pour le pape Paul III, la musique pour un triomphe allégorique conçu par Benvenuto Cellini[1] ()[3].

En 1558, accompagnant le Prince, Viola s'occupe à Venise, d'une édition de la Musica Nova de Willaert publié sous le patronage d'Alphonse Ier l'année suivante[1],[2]. De plus, la même année, il devient maître de chapelle et musicien du prince Alphonse Ier d'Este, remplaçant Cyprien de Rore à Ferrare[2]. Viola voyage avec Gioseffo Zarlino qui fait de lui son interlocuteur dans son traité Dimostrazioni armoniche et le décrit comme un ami intime[1] – et Claudio Merulo pour rendre visite à Adrien Willaert, confiné chez lui. Il retourne à Venise en 1562 avec le duc Alphonse II.

Il meurt en 1568 et sera remplacé comme maître de chapelle à la Cathédrale Saint-Georges (Ferrare) par Paolo Isnardi.

Œuvre

Lasso s’io tremo… Madrigal à quatre voix, ici le cantus (Venise, Antonio Gardano 1548).

Le style de composition de Viola est très proche de celui de Willaert, particulièrement dans les relations de tierces parallèles sur les IVe et Ve degrés, où de telles juxtapositions sont généralement évitées. Cependant, les compositions de Viola sont plus légères que les madrigaux de ton plus sérieux de Willaert[4].

Francesco Viola a publié un recueil de ses madrigaux en 1550 à Venise[1].

  • Il primo libro di madrigali à quatre voix (Venise 1550)[5]
  • Madrigaux à quatre voix (1548, repris dans le primo libro) à 5 voix (1562)
    • Po che nostro servir ha per mercede
    • Lasso s'io tremo & vo co'l cor gelato
    • Felice chi dispensa
  • 3 messes
  • 2 motets (1549, 1549)

Bibliographie

  • (en) James Haar, « Dalla Viola [della Viola, de la Viola, Viola]. (2) Francesco Viola », dans Stanley Sadie (éd.), The New Grove Dictionary of Music and Musicians, Londres, Macmillan, seconde édition, 29 vols. 2001, 25 000 p. (ISBN 9780195170672, lire en ligne)
  • (it) Adriano Cavicchi, « Francesco della (o dalla) Viola », dans Enciclopedia della Musica Rizzoli-Ricordi, II, Milan 1972, p. 24 sqq

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Francesco dalla Viola » (voir la liste des auteurs).
  1. Grove 2001.
  2. Encyclopédie de la musique (trad. de l'italien), Paris, Librairie générale française, coll. « Le Livre de poche/Pochothèque. Encyclopédies d'aujourd'hui », , 1 142 p. (ISBN 2-253-05302-3, OCLC 491213341), p. 825.
  3. Nicola Balata, DALLA VIOLA (della Viola, della Viuola, de la Viola, Viola) sur treccani.it
  4. (en) Timothy R. McKinney, Adrian Willaert and the Theory of Interval Affect : The Musica Nova Madrigals and the Novel Theories of Zarlino and Vicentino, Ashgate Publishing, Ltd, (ISBN 978-0-7546-9672-8, lire en ligne), p. 278.
  5. bibliotecamusica.it

Liens externes

  • Portail de la musique classique
  • Portail de la Renaissance
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.