Fred (football, 1983)

Frederico Chaves Guedes dit Fred est un footballeur international brésilien né le à Teófilo Otoni (Minas Gerais), et qui évolue au poste d'avant-centre au Cruzeiro.

Pour les articles homonymes, voir Fred et Guedes.

Fred

Fred avec le Soulier d'argent de la Coupe des confédérations 2013
Situation actuelle
Équipe Cruzeiro
Numéro 9
Biographie
Nom Frederico Chaves Guedes
Nationalité Brésilien
Naissance
Lieu Teófilo Otoni (Brésil)
Taille 1,85 m (6 1)
Poste Avant-centre
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2003-2004 América Mineiro 063 0(33)
2004-2005 Cruzeiro 071 0(53)
2005-2009 Olympique lyonnais122 0(42)
2009-2016 Fluminense287 (172)
2016-2017 Atlético Mineiro083 0(42)
2018- Cruzeiro065 0(25)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2005-2014 Brésil039 0(18)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 7 décembre 2018

Biographie

En club

Fred dispute 70 matchs avec Cruzeiro (56 buts) et 57 matchs avec América (34 buts).

Fred se distingue en inscrivant le but le plus rapide de l'histoire du football après seulement 3,17 secondes de jeu[1]. Mais ce record est ensuite battu par le Saoudien Nawaf al-Abed de Al-Hilal.

En 2005, alors attendu au FC Nantes, Fred signe un contrat de quatre ans avec l'Olympique lyonnais pour une indemnité de transfert de 15 millions d'euros. Pour son premier match avec les gones face à Monaco, il réalise un doublé.

Lors de la saison 2005-2006, il inscrit 14 buts en Ligue 1 et envoie le Norvégien John Carew sur le banc.

Fred à Lyon en 2008.

Après un excellent début de saison où il inscrit notamment 5 buts en 9 matchs de Ligue 1, Fred est victime d'un claquage lors d'une rencontre face à l'Olympique de Marseille. Il est écarté des terrains pour environ deux mois. Dès son retour sur le terrain à l'occasion du match (Lyon-Bordeaux), il inscrit le but lyonnais. Fred est réputé pour pouvoir marquer dans n'importe quelle position et bénéficie par ailleurs d'une frappe de balle de qualité qui fait de l'international auriverde le deuxième tireur de coup-francs chez les Lyonnais après Juninho.

Au mercato d'hiver 2007, le PSG se montre intéressé par le joueur, qui est désormais remplaçant à la pointe de l'attaque lyonnaise, derrière Karim Benzema. Toutefois, Fred choisit de rester à l'OL, six mois après ses déclarations durant les vacances d'été. C'est le Tchèque Milan Baroš qui quitte les champions de France en titre. À l'été 2008, il est de nouveau question qu'il quitte le club, étant sollicité par de nombreux clubs européens. Mais l'absence de concrétisation l'oblige à finir son contrat avec l'OL.

Le 26 février 2009, il résilie son contrat le liant à l'OL[2].

Il quitte donc l'Olympique lyonnais, et retourne au Brésil, plus précisément au club de Fluminense. Après une bonne saison au Brésil en disputant 54 matches et 41 buts marqués, il est pisté par des clubs européens. Il prolonge cependant son contrat jusqu'en 2015[3]. Lors de sa première saison, son club échappe de justesse à la relégation dans le cadre du Brasileiro, tandis qu'il s'illustre en Copa Sudamericana, puisque Fluminense atteint la finale mais perd contre le Liga Deportiva Universitaria de Quito (Équateur). La saison suivante est en revanche une vraie réussite pour le club qui remporte le Brasileiro, mais sur un plan plus personnel, la saison est un peu décevante pour Fred qui, souvent blessé a disputé peu de matchs.

Il se rattrape la saison suivante puisqu'il inscrit cette fois 22 buts en 25 rencontres de championnat et échoue à un but de Borges (Santos) au classement des meilleurs buteurs du Brasileiro. Il a notamment inscrit un quadruplé face au Grêmio Foot-Ball Porto Alegrense lors de la 35e journée de championnat pour une victoire (5-4) et un triplé lors de la journée suivante (succès (4-0) contre Figueirense). En revanche cette belle saison sur un plan personnel n'est pas couronnée de succès puisque Fluminense, après un mauvais départ en championnat (7 défaites lors des douze premières journées) ne termine qu'à la troisième place du classement derrière les Corinthians et Vasco de Gama. En Copa Libertadores, les Tricolores ont été sortis dès les huitièmes de finale par les paraguayens de Libertad (3-1 ; 0-3), compétition durant laquelle Fred a inscrit 2 buts. Le club n'a pas non plus brillé dans le championnat de Rio même si Fred termine meilleur buteur du Carioca avec 10 buts inscrits soit un de plus que l'uruguayen Sebastián Abreu (Botafogo).

Après sept années au Fluminense, Fred signe à l'Atlético Mineiro le 8 juin 2016. A la fin de la saison 2016, il est meilleur buteur du Championnat du Brésil pour la troisième fois de sa carrière avec 14 buts. L’ex-Gone termine en tête du classement des artilleurs du Brasileirão après 2012 et 2014, lorsqu’il évoluait à Fluminense[4].

A 34 ans, l’attaquant s'engage en faveur du club brésilien de Cruzeiro pour trois saisons[5]. Il marque son premier triplé avec le Galo le 19 février 2017[6] contre l'América en Championnat de Minas Gerais. L’international brésilien inscrit un joli triplé lors de la victoire (4-0) face à l’Atlético Huracán, en Copa Libertadores. Il fait l’exploit de réaliser son coup du chapeau en seulement 14 minutes[7].

En équipe nationale (2005-2014)

Sa première sélection eut lieu à l'occasion d'un match amical contre l’équipe du Guatemala en avril 2005. Il marque ses premiers buts dès sa seconde sélection lors du match Émirats arabes unis-Brésil (0-8) le 12 novembre 2005.

Fred fait partie de la sélection brésilienne pour la Coupe du monde de football 2006. Il a marqué un but en phase finale durant les poules contre l'Australie. Mais c'est dans l'ombre des Ronaldo, Adriano et Robinho qu'il doit suivre la Coupe du monde 2006 et l'élimination précoce du Brésil dès les quarts de finale face à la France.

Après la Coupe du monde 2006, et avec Dunga comme nouveau sélectionneur, il a plusieurs opportunités pour s'imposer en attaque compte tenu de la mauvaise forme persistante des deux cadors : Ronaldo et Adriano. Il participe aussi à la Copa América 2007, se blessant durant les premiers matchs. Non rappelé depuis cette blessure, le brésilien est dans l'attente d'un retour en sélection nationale. Le 4 juin 2011, il fait son grand retour en sélection contre les Pays-Bas en match amical.

Lors du match amical opposant le Brésil à la Roumanie, le , il inscrit le seul but de la rencontre offrant la victoire à la Seleçao. Il célèbre son but à la façon de Ronaldo qui a disputé un quart de ce match en guise de jubilé.

Dans la foulée, Fred est retenu pour la Copa América 2011. Il n'est toutefois pas considéré comme un titulaire, les trois postes en attaque étant dévolus au trio Neymar, Alexandre Pato, Robinho. Lors du deuxième match de poule face au Paraguay, il entre en jeu en cours de match. Alors que le Brésil file tout droit vers une défaite, il sauve son équipe en inscrivant en toute fin de match, d'un tir en pivot le but de l'égalisation. Il aura par la suite moins de réussite puisque face à ces mêmes paraguayens mais cette fois ci en quart de finale, il manque son tir au but. Tous les tireurs brésiliens manqueront d'ailleurs leur tentative et la Seleçao subit une élimination précoce du tournoi.

Le 21 mars 2013, Fred ouvre le score contre l'Italie en match amical, le match se termine sur le score de (2-2). Quatre jours plus tard, lors d'un match amical contre la Russie, il égalise en fin de rencontre et permet au Brésil d'obtenir le nul (1-1). Le 22 juin 2013, en Coupe des confédérations 2013 Fred marque un doublé à la 66e et 89e minute contre l'Italie qui permet au Brésil de gagner 4-2.

Le 30 juin 2013, en finale, il inscrit un doublé permettant à la Seleção de remporter la Coupe des confédérations 2013 dans un match (3-0 pour le Brésil) ayant de faux airs de passation de pouvoir face à l'Espagne double championne d'Europe et championne du monde en titre.

L'année suivante, il participe à la Coupe du monde au Brésil. Après cette compétition et l'échec de sa sélection (élimination en demi-finale après un cuisant 7-1 à domicile contre l'Allemagne), en tant qu'attaquant titulaire inefficace (un seul but pendant la durée de la compétition) , il est le joueur de l'équipe le plus exposé aux critiques et devient le symbole de la déroute de la Seleção en étant la cible de nombreuses railleries. Il met un terme à sa carrière internationale[8].

Statistiques

Statistiques détaillées

Statistiques de Fred au 1er juillet 2016[9],[10]
Saison Club Championnat Coupe nationaleCoupe de la LigueCompétition(s)
continentale(s)
Autres compétitions[11] BrésilTotal
Division MB MBMBCMBMBMBMB
2003 América Mineiro Série B 19 7 - ------1018-- 2925
2004 América Mineiro Série B 7 2 3 2-----1216-- 2220
Sous-total 26932-----2234-- 5145
2004 Cruzeiro Série A 24 14 - ------11-- 2515
2005 Cruzeiro Série A 19 10 9 14--CL10171410 4738
Sous-total 4324914---10181510 7253
2005-2006 Olympique lyonnais Ligue 1 32 14 - -10C192--33 4519
2006-2007 Olympique lyonnais Ligue 1 20 11 - -20C172--51 3414
2007-2008 Olympique lyonnais Ligue 1 21 7 4 120C130---- 308
2008-2009 Olympique lyonnais Ligue 1 15 2 - -10C142--33 237
Sous-total 88344160-216--84 12745
2009 Fluminense Série A 20 12 6 2--CS6543-- 3622
2010 Fluminense Série A 14 5 5 6-----97-- 2818
2011 Fluminense Série A 25 22 - ---CL52131011 4435
2012 Fluminense Série A 28 20 - ---CL7310792 5432
2013 Fluminense Série A 9 3 2 0--CL7372119 3617
2014 Fluminense Série A 28 18 5 4--CL2011592 5529
2015 Fluminense Série A 23 9 5 2-----1411-- 4222
2016 Fluminense Série A 6 2 3 3-----126-- 2111
Sous-total 153912617---271380513014 316186
2016 Atlético Mineiro Série A 22 9 - ---------- 229
Sous-total 229----------- 229
Total sur la carrière 332167423460-49191201003918 588338

Buts internationaux

Liste des buts en sélection de Fred
00 Date Lieu Compétition Résultat Adversaire Détail Sél.
1er Stade Al-Nahyan, Abou Dhabi, Émirats arabes unisMatch amicalV 0-8 Émirats arabes unis 57edu pied droit0-3 2e
2e 84edu pied gauche0-7
3e FIFA WM Stadion München, Munich, AllemagnePremier tour de la Coupe du monde 2006V 2-0 Australie 90edu pied gauche2-0 4e
4e Stade Råsunda, Solna, SuèdeMatch amicalV 1-2 Équateur 43edu pied droit1-1 7e
5e Stade Pacaembu, São Paulo, BrésilV 1-0 Roumanie 21edu pied droit1-0 11e
6e Estadio Mario Alberto Kempes, Córdoba, ArgentinePremier tour de la Copa América 2011N 2-2 Paraguay 90edu pied droit 2-2 13e
7e La Bombonera, Bueno Aires, ArgentineMatch retour (en) du Superclásico de las Américas 2012 (en)P 2-1 3-4 t.a.b Argentine 84edu pied droit 1-1 19e
8e Stade de Wembley, Londres, AngleterreMatch amicalP 2-1 Angleterre 49edu pied gauche1-1 20e
9e Stade de Genève, Lancy, SuisseN 2-2 Italie 33edu pied droit0-1 21e
10e Stamford Bridge, Londres, AngleterreN 1-1 Russie 90edu pied droit1-1 22e
11e Stade Maracanã, Rio de Janeiro, BrésilN 2-2 Angleterre 57edu pied droit1-0 23e
12e Fonte Nova, Salvador, BrésilPremier tour de la Coupe des confédérations 2013V 2-4 Italie 65edu pied gauche1-3 27e
13e 88edu pied droit2-4
14e Mineirão, Belo Horizonte, BrésilDemi-finale de la Coupe des confédérations 2013V 2-1 Uruguay 41edu pied droit1-0 28e
15e Stade Maracanã, Rio de Janeiro, BrésilFinale de la Coupe des confédérations 2013V 3-0 Espagne 2edu pied droit1-0 29e
16e 47edu pied droit3-0
17e Stade Morumbi, São Paulo, BrésilMatch amicalV 1-0 Serbie 43edu pied droit1-0 33e
18e Estádio Nacional, Brasilia, BrésilPremier tour de la Coupe du monde 2014V 1-4 Cameroun 49ede la tête1-3 36e
Total 18 buts (13 du pied droit, 4 du pied gauche et 1 de la tête), en 39 sélections entre le 27 avril 2005 et le 8 juillet 2014.

Palmarès

En club

Olympique lyonnais

Fluminense

Atlético Mineiro

En sélection

Brésil

Distinctions individuelles

Vie privée

  • Fred a eu une fille, Geovanna Chaves Guedes, née le 8 mars 2006, le jour du match de Ligue des champions contre le PSV Eindhoven (victoire de l'OL 4 buts à 0, dont un de Fred).
  • Fred a divorcé pendant la trêve hivernale 2007-2008.

Notes et références

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail du Brésil
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.