Frederick Griffith

Frederick Griffith (1879 - 1941) était un médecin et bactériologue anglais, devenu célèbre par l'expérience scientifique qui porte son nom. Griffith mis en évidence l'absorption d'un facteur génétique par une souche de pneumocoques (1928)[1]. Après avoir injecté à des souris des pneumocoques R non virulents ainsi qu'une petite quantité de pneumocoques S virulents mais tués par la chaleur, ces souris mouraient tout de même. De plus, des pneumocoques S furent retrouvés dans le sang des souris mortes. On sait aujourd'hui que l'ADN des bactéries de souche S avait résisté à la chaleur et qu'il était entré dans les bactéries de souche R, leur permettant de résister au système immunitaire de l'hôte.

Pour l’article homonyme, voir Griffith.
Frederick Griffith
Frederick Griffith en 1936
Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Formation
Activités

Griffith a le premier mis en évidence le principe d'un échange de gènes entre bactéries, appelé transformation génétique.

Voir aussi

Références

  1. Nicolas Chevassus-au-Louis, « ADN ET INFORMATION GÉNÉTIQUE », sur Encyclopædia Universalis (consulté le 4 février 2020)
  • Griffith F.: The significance of pneumococcal types, in: J. Hyg. 27 (1928) 113-159

Liens externes

  • Portail de la médecine
  • Portail du Royaume-Uni
  • Portail de la microbiologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.