Front de convergence nationale

Le Front de convergence nationale (espagnol Frente de Convergencia Nacional, FCN-Nación), est un parti politique au Guatemala fondé en . Il avait pour secrétaire général Jimmy Morales, élu président de la République du Guatemala le .

Front de convergence nationale
(es) Frente de Convergencia Nacional

Logotype officiel.
Présentation
Secrétaire général Javier Alfonso Hernández Franco
Fondation
Siège Avenida Centroamérica 13-42
Zona 1, Guatemala
Positionnement Droite
Idéologie Nationalisme
Conservatisme
Couleurs Bleu
Site web http://www.fcnnacion.com/
Représentation
Députés
11 / 158

Histoire

Le parti a été fondé le par des militaires inquiets des enquêtes menées sur les crimes de la guerre civile. Environ 200 000 personnes avaient été tuées et des communautés entières de paysans indigènes, accusées de collaboration avec la guérilla, exterminées, conduisant à l'inculpation et à la condamnation de l'ancien président Efraín Ríos Montt à 80 ans de prison pour génocide[1].

En , le FCN est signalé par le Tribunal suprême électoral pour ses finances de campagne aux origines douteuses[2]. Le chef du parti, Edgar Justiniano Ovalle, est mis en cause par la Commission contre l’impunité au Guatemala pour des crimes de guerre perpétrés durant la guerre civile[2].

Références

  1. « Fini de rire pour Jimmy Morales, le nouveau président du Guatemala », Libération.fr, (lire en ligne)
  2. « ¿Por qué Morales está en conflicto con Cicig en Guatemala? », TeleSUR, (lire en ligne, consulté le 25 août 2017)

Liens externes

  • Portail de la politique
  • Portail du Guatemala
  • Portail du conservatisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.