Günther Stapenhorst

Günther Gustav von Stapenhorst (né le à Gebweiler, mort le à Munich) est un producteur de cinéma allemand.

Pour les articles homonymes, voir Stapenhorst.
Günther Stapenhorst
Nom de naissance Günther Gustav von Stapenhorst
Naissance
Gebweiler
Nationalité Allemagne
Décès
Munich
Profession Producteur, directeur de production
Films notables Émile et les Détectives
Petite Maman
Das fliegende Klassenzimmer
Die verschwundene Miniatur (de)

Biographie

Ce fils d'un directeur de gymnasium rejoint l'académie de la Marine puis intègre la Kaiserliche Marine en 1900. En 1916, il participe à la bataille du Jutland puis est affecté à l'état-major de la Marine. À la fin de la guerre, il devient korvettenkapitän puis est démobilisé.

Il travaille comme employé de banque puis vendeur à l'export et en 1922 est l'actionnaire d'une société d'exportation de Hambourg. À travers la distribution de films, il intègre cette industrie deux ans plus tard. Il travaille avec Arthur Ziehm dans sa société International Film Exchange jusqu'à sa faillite et est nommé en 1928 directeur de production de l'UFA. Il participe notamment à Émile et les Détectives, la première adaptation d'un roman d'Erich Kästner.

Comme lors de l'arrivée des nazis le cinéma est totalement sous contrôle, il décide d'émigrer en 1935 en Angleterre. Il est auprès d'Alexander Korda comme directeur de production pour la filiale locale de Gaumont et London Film. Au début de la guerre, il s'installe en Suisse. Pour la petite société Élité de Zurich, il produit Verena Stadler. Après la création de Gloriafilm (de) le , il produit quatre autres films en Suisse. Stapenhorst conserve des contacts en Allemagne et postule en 1941, 1942, 1943 pour redevenir directeur de production à l'UFA et est rejeté pour avoir travaillé avec des acteurs d'origine juive. En Suisse, il est soupçonné d'espionnage. À l'automne 1942, il est interdit d'assister au tournage de son film Steibruch. Après des pertes financières, il démissionne de Gloriafilm le et reste en Suisse jusqu'à la fin de la guerre.

Il revient en Allemagne en 1948 et fonde l'année suivante à Munich la société Carlton-Film. « Stapi », comme ses amis le surnomment, produit durant les années 1950 de nombreux films de divertissement, dont trois adaptations d'Erich Kästner par l'auteur lui-même (Petite Maman, Das fliegende Klassenzimmer, Die verschwundene Miniatur (de)).

Le baron de Stapenhorst épouse en 1911 la comtesse Charlotte von Brockdorff. En 1962, il laisse la direction de l'entreprise à son fils Klaus Stapenhorst (de). Son autre fils Fritz est monteur puis réalisateur, sa fille Lore est scénariste.

Filmographie

Notes et références

    Liens externes

    • Portail du cinéma allemand
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.