Gabriel Gascon

Gabriel Gascon, né à Montréal le et mort à Montréal le [1], est un acteur québécois.

Gabriel Gascon
Biographie
Naissance
Décès
(à 91 ans)
Montréal
Nationalité
Activités
Pour les articles homonymes, voir Gascon.

Biographie

Gabriel Gascon fit ses études classiques au Collège de Montréal[2] entre 1941 et 1944[3]. Pendant ces années il fit également des études en art dramatique avec Eleonor Stuart. Il commence sa carrière avec la troupe des Compagnons de Saint-Laurent animée par le père Émile Legault qui fut son professeur en 1949[2]. En 1951, il participe au tout premier spectacle du Théâtre du Nouveau Monde, dont son frère Jean est un des fondateurs. Pour la télévision, il est également le premier interprète du personnage d'Alexis Labranche dans la série Les Belles Histoires des pays d'en haut, rôle qu'il incarne de 1956 à 1965.

En 1965, il s'installe en France où il réside jusqu'au début des années 1980. Outre sa participation à de nombreuses productions théâtrales, il tourne notamment dans Sous le signe de Monte-Cristo d' André Hunebelle, dans lequel Gabriel Gascon incarne Louis, le père de Claude Jade, dans Les Camisards de René Allio, La Menace d'Alain Corneau, La Vocation suspendue et L'Hypothèse du tableau volé de Raoul Ruiz.

Au début des années 1980, Gascon revient au Québec. Pendant les années 1990, il fait régulièrement équipe avec le metteur-en-scène de théâtre Denis Marleau, notamment pour La Dernière bande de Samuel Beckett et Maîtres anciens de Thomas Bernhard.

En 2012, la cinéaste Sylvie Groulx, une nièce de Gabriel Gascon, réalise un portrait intimiste de son oncle intitulé La Passion selon Gabriel.

Il s'éteint à l'âge de 91 ans, le 30 mai 2018.

Vie privée

Il est le frère de Jean Gascon comédien et François Gascon régisseur télé .

Filmographie

Théâtre

Notes et références

  1. « Décès du comédien Gabriel Gascon | Daniel Rolland | Théâtre », La Presse, (lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  2. « Le bel Alexis - Gabriel Gascon », sur BAnQ, L'Étoile du Nord, (consulté le 31 mai 2018), p. 26
  3. Olivier Maurault P.A., p.s.s. et Antonio Dansereau p.s.s., Le Collège de Montréal 1767-1967, Montréal, Eugène Doucet Limitée, , 575 p., p. 419

Liens externes

  • Portail du cinéma québécois
  • Portail des séries télévisées
  • Portail de la télévision
  • Portail du théâtre
  • Portail du Québec
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.