Galeazzo Alessi


Galeazzo Alessi (né à Pérouse en 1512 et mort dans la même ville le ) est un architecte italien du XVIe siècle.

Galeazzo Alessi
Buste de Galeazzo Alessi à Pérouse
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Maître
Œuvres principales

Biographie

Galeazzo Alessi étudie d'abord sous la direction de Giovan Battista Caporali, architecte et peintre. Il est un étudiant enthousiaste pour l'architecture ancienne et son style fut marqué par cette discipline. Il continue sa formation à Rome où il rencontre Michel-Ange, dont on sentira l'influence par la suite dans son œuvre[1].

À Pérouse, il réalise l’église Santa Maria del Popolo (1547), le porche de Sant’Angelo della Pace (1548) et la Strada Nuova (vers 1550).

Il s’établit à Gênes, en 1548, invité par la République pour y moderniser les fortifications du port et son agrandissent, afin de permettre aux nouvelles galères, qui passent d'une capacité de 12000 à 28700 tonneaux en moins d'un siècle à partir de la toute fin du XVème siècle[2], de venir y mouiller. C'est à lui aussi qu'on doit le style des palais génois qu'on peut trouver le long de la Via Garibaldi[3], représenté par les Palazzo Cambiaso en 1565 et le Palazzo Lercari-Parodi en 1567, qui influencent les réalisations d’autres confrères. Toujours à Gênes, il construit l'église Santa Maria in Carignano (1549-1552) ; laquelle est fortement inspirée du projet de Bramante pour la Basilique Saint Pierre de Rome, la Villa Cambiaso (1548) et la Villa Pallavicino delle Peschiere (1560). À la même époque, il travaille à Milan où il réalise le Palazzo Marino (1553-1558) (qui accueille aujourd’hui l'hôtel de ville), l’église Santa Barnaba (1561), l’église San Vittore al Corpo et la façade de Santa Maria presso San Celso. À Assise, on lui doit le projet de la basilique Santa Maria degli Angeli (1569) dont la réalisation se poursuivra jusqu'en 1679 et sera modifiée en 1832.Alessi est l'architecte de nombreux palais et églises, aussi bien en Italie que dans les Flandres, en Allemagne ou en Sicile et comprend même un projet pour l'Escurial de Madrid, en Espagne[1].

Il repose dans l'église San Fiorenzo à Pérouse[1],[4].

Œuvres

À Pérouse

  • Rocca Paolina ;
  • Loggia-oratoire de San Angelo della Pace ;
  • Santa Maria del Popolo (Chambre de commerce) ;
  • Couvent de Santa Giuliana (Santa Caterina) ;
  • Porche de la Villa del Leone ;
  • Porte de la façade méridionale du Duomo ;
  • Travaux pour la Basilica di San Pietro ;
  • Loggia pour le Palazzo dei Priori.

À Assise

À Gênes

Projet de la porte Siberia (Gênes)

À Milan

Palazzo Marino (Milan)
  • Palazzo Marino (Municipio di Milano), esquisse pour le Génois Tommaso Marino, transféré à Milan ;
  • l'église San Barnaba de Milan ;
  • Amphithéâtre de l'École Canobiane ;
  • Santa Maria presso San Celso ;
  • San Raffaele ;
  • Travaux divers au Dôme de Milan (monument de la famille Arcimboldi...).

Sacro Monte di Varallo

Rome

Bibliographie

Notes et références

  1. (it) Mario Labò, « ALESSI, Galeazzo in "Dizionario Biografico" », sur treccani.it, (consulté le 4 août 2018).
  2. Antoine-Marie Graziani, Histoire de Gênes, Paris, Fayard, , 706 p. (ISBN 978-2-213-63153-0), p.333.
  3. Rudolf Wittkower (trad. de l'anglais), Art et architecture en Italie : 1600-1750, Paris, HAZAN, , 716 p. (ISBN 2-85025-239-5), p.131.
  4. (it) « Chiesa di San Fiorenzo, Perugia », sur guide.umbriaonline.com (consulté le 4 août 2018).

Liens externes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail de la Renaissance
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.