Gallia Préhistoire

Gallia Préhistoire est une publication française en archéologie préhistorique, dont le premier numéro est sorti en 1958. Elle est issue de la revue Gallia, créée en 1943, dont le champ fut restreint à l'archéologie antique en 1958. En 1995, elle a pris le sous-titre Archéologie de la France préhistorique, remplacé depuis 2008 par Préhistoire de la France dans son contexte européen[1].

Pour les articles homonymes, voir Gallia.

Gallia Préhistoire
Discipline Archéologie préhistorique
Langue Français
Directeur de publication Thomas Perrin
Publication
Maison d’édition CNRS Éditions (France)
Période de publication Depuis 1958
Fréquence Annuel
Accès ouvert « Persée (1958-2014) »
« OpenEdition Journals (2016-) (en cours) »
Indexation
ISSN (papier) 0016-4127
ISSN (web) 2109-9642
Liens

Le pôle Gallia qui gère le périodique se trouve dans les locaux de la maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès[2].

La revue traite à la fois des dossiers français et des cultures limitrophes, du Paléolithique inférieur jusqu’à la fin de l’Âge du Bronze. Sa périodicité est annuelle et elle est complétée par des suppléments[1].

Depuis 2016, les nouveaux numéros sont mis en accès libre sur le portail OpenEdition Journals. Les volumes parus de la fondation de la revue à 2014 sont quant à eux disponibles sur le portail Persée.

Directeurs

Sept chercheurs ont assuré la direction de la revue depuis 1958[3] :

Notes et références

  1. « Statuts de la Revue Gallia Préhistoire », sur Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès, (consulté le 25 décembre 2018).
  2. « Gallia Préhistoire », sur Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès (consulté le 25 décembre 2018).
  3. « HAL - Gallia Préhistoire », sur Hyper articles en ligne (consulté le 25 décembre 2018).

Liens externes

  • Portail de la presse écrite
  • Portail de l’archéologie
  • Portail de la Préhistoire
  • Portail de la France
  • Portail de l’historiographie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.