Garcia Ier Semen de Vasconie

Garcia Ier Semen est un duc de Vasconie en 819[1], fils de Centulle, lui-même fils probable de Loup II.

Pour les articles homonymes, voir García.

Biographie

En 816, Sanche Ier Loup, duc de Vasconie, et son frère Garcia Loup, comte de Dax, avaient été tués lors d’une bataille contre les Maures, et le duché de Vasconie est confié à Loup III Centulle et à Garcia Semen son frère[1].

En 817, Louis le Pieux confie le royaume d’Aquitaine à son fils Pépin Ier. Celui-ci assisté de ses parents Guérin, comte d'Auvergne et de Bernard de Septimanie, comte de Toulouse, commet rapidement de nombreuses maladresses, écartant et disgraciant des seigneurs locaux et assassinant des évêques, comme Jean d’Auch en 820.

En 819 Loup Centulle et Garcia Semen se révoltent, mais sont vaincus. Garcia est tué tandis que Loup est exilé.

Arbre généalogique

Ducs de Vasconie de 768 à 864

 
 
 
 
 
 
 
 
Ier- Loup II
(768-778)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Centulle Loup
 
 
 
 
 
IIe- Sanche Ier Loup
(801-812)
 
 
 
 
 
IIIe- Semen Ier Loup
(812-816)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ve- Loup III Centulle
(818-819)
 
VIe- Aznar Sanche
(820-836)
 
VIIe- Sanche II Sanche
(836-852)
 
Sancie
 
IVe- Garcia Ier Semen
(816-818)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Donat Loup
Premier comte de Bigorre
 
Centulle Loup
Premier vicomte de Béarn
 
 
 
 
 
VIIIe- Arnaud
(855-864)

Annexe

Bibliographie

Notes et références

  1. Jean de Jaurgain, La Vasconie : étude historique et critique sur les origines du royaume de Navarre, du duché de Gascogne, des comtés de Comminges, d'Aragon, de Foix, de Bigorre, d'Alava & de Biscaye, de la vicomté de Béarn et des grands fiefs du duché de Gascogne, t. 1, PyréMonde (Ed.Régionalismes), , 447 p. (ISBN 2846181446 et 9782846181846, OCLC 492934726, lire en ligne)

Articles connexes

  • Portail du Haut Moyen Âge
  • Portail de la Nouvelle-Aquitaine
  • Portail du Pays basque
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.