Gare Hua Lamphong

La gare de Hua Lamphong (thaïlandais : หัวลำโพง), est la gare ferroviaire principale de Bangkok, capitale de la Thaïlande. Elle est située dans le centre de la ville, dans le quartier de Pathum Wan. Elle est contrôlée par les chemins de fer d'État de Thaïlande (SRT).

Hua Lamphong

Façade de la gare en décembre 2011.
Localisation
Pays Thaïlande
Commune Bangkok
Coordonnées géographiques 13° 44′ 20″ nord, 100° 31′ 00″ est
Gestion et exploitation
Exploitant State Railway of Thailand (SRT)
Caractéristiques
Ligne(s) Northern Line
Northeastern Line
Eastern Line
Southern Line
Historique
Mise en service
Architecte Mario Tamagno (présumé)
Géolocalisation sur la carte : Thaïlande

Situation ferroviaire

Elle est depuis la fusion des rèseaux de transport ferroviaire en Thaïlande au centre de ceux-ci.

Histoire

La gare de Hua Lamphong est mise en service le après 6 ans de construction[1]. Le site était précédemment occupé par les ateliers de maintenance des chemins de fer nationaux, qui fut déplacé vers Makkasan en 1910.

Elle est de style architectural Néo-Renaissance italienne avec des toits en bois décorés et des vitraux. Les plans sont attribués à l'architecte turinois Mario Tamagno (1877 – 1941) qui avec, son compatriote et confrère Annibale Rigotti (1870–1968), est l'auteur de nombreux bâtiments publics construit au début du XXe siècle dans la capitale thaïlandaise.

Au quotidien, Hua Lamphong accueille plus de 130 trains et environ 60 000 passagers.[réf. nécessaire]

Service des voyageurs

Accueil

Il y a 14 voies à quai, 26 guichets pour les billets et deux panneaux électroniques d'affichage.

Desserte

La gare est le terminus du train Eastern & Oriental-Express.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du chemin de fer
  • Portail de Bangkok
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.