Gare de Givet

La gare de Givet est une gare ferroviaire française de la ligne de Soissons à Givet, située sur le territoire de la commune de Givet, dans le département des Ardennes en région Grand Est.

Givet

Bâtiment voyageurs et entrée de la gare
Localisation
Pays France
Commune Givet
Adresse Place de la Gare
08600 Givet
Coordonnées géographiques 50° 08′ 25″ nord, 4° 49′ 06″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Grand Est
Fret SNCF
Caractéristiques
Ligne(s) Soissons à Givet
Givet à la frontière belge vers Morialmé
Voies 2 (+ voies de service)
Quais 2 (+ 1 de service)
Altitude 103 m
Historique
Mise en service 28 avril 1862
Correspondances
Bus Voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : France
Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Elle est mise en service en 1862 par la Compagnie des chemins de fer des Ardennes. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par des trains TER Grand Est qui circulent entre Charleville-Mézières et Givet.

Situation ferroviaire

Gare frontière et ancienne gare de bifurcation, elle est située au point kilométrique (PK) 206,053[1] de la ligne de Soissons à Givet. Elle est prolongée au-delà de la frontière franco-belge par la ligne 154 (Infrabel) de Namur à Givet. Elle était également l'origine de la ligne de Givet à la frontière belge vers Morialmé qui permettait de rejoindre Florennes par la ligne 138A (Infrabel). Elle est aujourd'hui déclassée sur la partie française. L'altitude de la gare est de 103 m.

Elle dépend de la région ferroviaire de Reims. Elle dispose de deux voies principales (A et B) et de deux quais d'une « longueur continue maximale » (longueur utile) de 200 m pour le quai A de la voie A et de 200 m pour le quai B de la voie B[2].

L'intérieur de la gare.

Histoire

Ville frontière au nord des Ardennes françaises, quasiment enclavée en Belgique, Givet voit son avenir ferroviaire se dessiner le avec la concession d'une section de ligne Charleville - Givet avec un prolongement vers la frontière, accordée par décret impérial, à la compagnie des Ardennes. Cette décision en entraîne une autre en Belgique : la compagnie du Nord Belge doit à partir de sa ligne Namur - Liège, construire un raccordement avec le projet français. Cette Compagnie ouvre la section entre Namur et Dinant le [3]. Côté français la ligne à double voie a débuté en gare de Charleville, elle ouvre le 14 septembre 1859 jusqu'à Nouzonville et le 28 avril 1862 le premier train arrive en gare de Givet. L'ouverture au trafic des 22 km de la voie entre Givet et Dinant a lieu le 5 février 1863, la ligne vers Charleroi ayant été inaugurée le 23 juin 1862[4].

Le bâtiment voyageurs actuel date de la seconde moitié du XXe siècle. Il combine un plan et une allure moderne avec une façade en pierre bleue de Givet. Il est composé d'une longue aile basse servant de salle d'attente et de bureaux de douane ainsi que d'une partie haute servant de logements de fonction et peut-être de bureaux. L'ensemble est coiffé de toitures à croupes.

Il remplace un bâtiment bas, orné de boiseries et peut-être en partie construit en bois, qui comportait en son centre une longue aile basse prolongé par une seconde aile servant de buffet et, de l'autre côté, un logement de fonction à deux étages[5].

En 2006, le conseil général entreprend la destruction des infrastructures ferroviaires de l'ancien embranchement reliant la gare de Givet à l'ancienne usine Tréfimétaux, et notamment du pont métallique permettant le passage sur la Meuse. Cette voie et ses infrastructures sont construites dans les années 1930 et utilisées jusqu'en avril 1986, pour le transport des matières premières nécessaires à l'usine[6].

Un contrat de développement économique 2007-2013 prévoit une modernisation de la ligne pour une enveloppe de 30 millions d'euros, depuis 2008, 20 millions ont été engagés, permettant la remise en état de 28 km de voie ferrée[7]. Durant l'été 2009 la poursuite des chantiers impose un arrêt du trafic ferroviaire remplacé par un service de bus, du 5 juillet au 30 août[8].

Service des voyageurs

Accueil

Gare[9] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageur, avec un guichet ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport, d'une salle d'attente et de quais découverts. Guichet ouvert de 09h40 à 12h30 et de 13h50 à 18h15.

Desserte

Givet est desservie[9] par des trains TER Grand Est circulant depuis Charleville-Mézières, via Revin. Le trafic journalier de plus de 35 trains[7].

Intermodalité

Un parc à vélo fermé individuel et un parking pour les véhicules sont aménagés[9]. La gare est desservie par le réseau de bus belge TEC et une station de taxis.

Service des marchandises

Cette gare est ouverte au service du fret[10]

Un voyageur raconte

Jean Rolin, en transit en gare de Givet en fin des années 1970, s'extasie sur un mode pince-sans-rire sur l'« étrange coutume locale » qui y règne : débarquant du train de Belgique, on traverse au pas de course une succession de couloirs vides de toute présence humaine où des panneaux invitent à obtempérer aux instructions de très virtuels douaniers, puis, sorti de la gare à l'issue de cette gymnastique, on y pénètre de nouveau en vue de prendre la correspondance vers Charleville, retournant ainsi exactement à son point de départ[11].

Projet

La municipalité de Givet, le département des Ardennes ainsi que plusieurs partis politiques belges souhaitent la reprise de la desserte vers Dinant[12],[13],[14].

Notes et références

  1. Revue : La Vie du Rail, no 2 078, page 7.
  2. Réseau Ferré de France (RFF), Document de référence du réseau ferré national : annexe 7.2, liste des quais, 2012 p. 30 pour télécharger le document pdf (Consulté le 11 octobre 2011)
  3. Dumont, Geerinck, 2004, p. 33.
  4. Dumont, Geerinck, 2004, p. 22.
  5. « Givet : 08 - Ardennes - Cartes Postales Anciennes sur CPArama », sur www.cparama.com (consulté le 17 janvier 2019)
  6. Site Conseil Général, le pont Tréfimétaux de Givet bientôt démonté, archives 2006 lire (consulté le 14/08/2012).
  7. Site RFF, les projets en Alsace Lorraine Champagne Ardenne, Modernisation de la ligne Charleville-Givet lire (consulté le 03/11/2009).
  8. Site de L'Union, Travaux sur la ligne ferroviaire Givet Charleville du 4 juillet au 30 août, des bus à la place du train, lire (consulté le 14/08/2012).
  9. Site SNCF TER Champagne Ardenne, Informations pratiques sur les gares et arrêts : « Gare de Givet » lire (consulté le 8 mai 2011).
  10. Site fret SNCF : la gare de Givet.
  11. Chemins d'eau, réédition Payot, 1996, (ISBN 2228890383), p. 134.
  12. Réouverture de la ligne Dinant - Givet - Avis remis au ministère Belge de la mobilité
  13. Motion du Conseil municipal de Givet en faveur de la réouverture de la ligne
  14. « Rail : la ligne Dinant-Givet à nouveau en question », sur lavenir.net,

Bibliographie

  • Pascal Dumont, Olivier Geerinck, Sur les rails d'Ardenne et de Gaume, Tisserand Gerard, 2004 (ISBN 2844942695).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Charleville-Mézières Vireux-Molhain
ou Aubrives
TER Grand Est Terminus Terminus
  • Portail du chemin de fer
  • Portail des Ardennes
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.