Gare de Kortemark

La gare de Kortemark (en néerlandais station Kortemark) est une gare ferroviaire belge de la ligne 73, de Deinze à La Panne (frontière), située au sud du centre-ville de la commune de Kortemark dans la province de Flandre-Occidentale en Région flamande.

Kortemark

Ancien bâtiment voyageurs vu des quais.
Localisation
Pays Belgique
Commune Kortemark
Adresse Place de la Station
8610 Kortemark
Coordonnées géographiques 51° 01′ 30″ nord, 3° 02′ 37″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services InterCity (IC)
Touristique (ICT)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 73, Deinze à La Panne (frontière)
Voies 2
Quais 2
Altitude 8 m
Historique
Mise en service 18 mai 1858
Correspondances
Bus voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Géolocalisation sur la carte : Flandre-Occidentale

Elle est mise en service en 1858 par la Compagnie du chemin de fer de Lichtervelde à Furnes. C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC), Touristiques (ICT) et d'Heure de pointe (P).

Situation ferroviaire

Établie à m d'altitude, la gare de Kortemark est située au point kilométrique[1] (PK) 37,931 de la ligne 73, de Deinze à La Panne (frontière), entre les gares ouvertes de Lichtervelde et de Dixmude.

C'est une ancienne gare de bifurcation, située au PK 6,7 de la ligne 63, de Torhout à Ypres) (hors service), entre les gares de Torhout (ouverte) et de Staden (hors service).

Intérieur de la gare.

Histoire

La station de Kortemark est mise en service le , par la Compagnie du chemin de fer de Lichtervelde à Furnes, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Lichtervelde à Furnes[2].

Elle devient une gare de bifurcation lors de l'ouverture de la ligne de Torhout à Ypres, par la Compagnie de Ostende à Armentières, le [3].

Le service voyageurs est fermé en 1950 et 1955 sur la ligne de Torhout à Ypres : de Torhout à Kortemark en 1950 et de Westrozebeke à Kortemark le . Le trafic marchandises est arrêté en 1950 vers Torhout[3].

En 1996, la gare est remise en état, avec notamment des travaux de rénovation du bâtiment voyageurs et la création d'un passage souterrain et d'un abri pour les vélos[4].

Le le trafic marchandise est fermé entre Westrozebeke et Kortemark, mettant fin aux dernières activités de bifurcations de la gare[3].

Depuis le , la gare est devenue un point d'arrêt et le guichet est définitivement fermé.

Les trois bâtiments de gare

Le premier bâtiment est inauguré vers 1858 par la Compagnie de Lichtervelde à Furnes.

Vers la fin du XIXème siècle, cette gare perd ses ailes et devient un bâtiment de service et logement de fonction pour le chef de gare tandis que les voyageurs reçoivent un nouveau bâtiment allongé sans étage avec un pignon côté rue.

Ces deux structures sont anéanties à la fin de la Première Guerre mondiale et une troisième gare remplace ces bâtiments détruits.

Le nouveau bâtiment est une gare de la reconstruction[5]. Elle comporte une partie haute d'un seul étage à trois travées (triples ou quadruples)[6] quasi symétrique (sauf la toiture qui se termine en bâtière d'un côté), et une aile plus basse d'une travée servant de magasin pour les colis.

Le bâtiment est désormais classé[7].

Service des voyageurs

Accueil

Halte SNCB, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre. Elle est équipée d'un automate pour l'achat de titres de transport. Des aménagements et équipements sont à la disposition des personnes à la mobilité réduite[8].

Un souterrain permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

Desserte

Kortemark est desservie par des trains InterCity (IC), Heure de pointe (P) et Touristiques (ICT) de la SNCB, qui effectuent des missions sur la ligne 73 : La Panne - Gand Saint-Pierre (voir brochure SNCB[9]).

En semaine, la desserte comprend :

  • des trains IC-28 entre La Panne et Anvers-Central (limités à Gand-Saint-Pierre tôt le matin et tard le soir)
  • deux trains P de La Panne à Schaerbeek (le matin)
  • un unique train P de La Panne à Gand-Saint-Pierre (le matin)
  • un train P de Gand-Saint-Pierre à La Panne (l’après-midi)
  • deux trains P de Schaerbeek à La Panne (l’après-midi)

Les week-ends et jours fériés, la desserte est composée de trains IC-29 entre La Panne et Landen. Un unique train P circule les dimanches soirs à destination de Louvain.

Durant les congés, en semaine, les trains IC-28 ne circulent qu’entre Gand-Saint-Pierre et La Panne et la paire de trains P entre La Panne et Gand ne circule pas. En revanche, la SNCB met à disposition des voyageurs deux trains touristiques (ICT) de Bruxelles-Nord à La Panne le matin, retour le soir (en semaine et les week-ends).

Intermodalité

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés. Elle est desservie par des bus De Lijn.

Galerie de photos

Notes et références

  1. Infrabel, document de référence du réseau 09/12/2011, annexe E.01, Distances entre gares et nœuds, p. 24/43 (consulté le 20 mars 2017).
  2. (nl) Paul Kevers, L. 73 : Deinze - Adinkerke grens (Dunkerque) lire (consulté le 10 mai 2012)
  3. Archive site pandora, 63 Torhout - Ieper lire (consulté le 5 mai 2012).
  4. (nl) Site Yvette Schenkel-Latoir, Jan Schenkel & Marijke Moortgat-Schenkel, Kotemark lire (consulté le 5 mai 2012).
  5. Hugo De Bot (trad. du néerlandais), Architecture des gares en Belgique - Tome II - 1914-2003, Turnhout, Brepols, , 207 p. (ISBN 2-503-51538-X), p. 47-55
  6. Architecture des gares en Belgique - Tome II, p. 55
  7. (nl) « Station Kortemark », sur Inventaris Onroerend Erfgoed (consulté le 18 octobre 2018)
  8. Site SNCB Mobility : Kortemark lire (consulté le 19 novembre 2013).
  9. Site SNCB : Brochure de ligne lire (consulté le 22 août 2019).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
La Panne Dixmude IC
(en semaine)
Lichtervelde Anvers-Central
La Panne Dixmude IC
(saisonnier : l'été)
Lichtervelde Gand-Saint-Pierre
La Panne Dixmude IC
(week-ends et fériés)
Lichtervelde Landen
La Panne Dixmude ICT
(saisonnier : l'été)
Lichtervelde Bruxelles-Nord
La Panne Dixmude P
(en semaine)
Lichtervelde Schaerbeek
ou Gand-Saint-Pierre
La Panne Dixmude P
(week-ends et fériés)
Lichtervelde Louvain
  • Portail du chemin de fer
  • Portail de la Flandre-Occidentale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.