Gare de Trois-Ponts

La gare de Trois-Ponts est une gare ferroviaire belge de la ligne 42 de Rivage à Gouvy-frontière, située sur le territoire de la commune de Trois-Ponts en Région wallonne dans le Sud de la province de Liège.

Trois-Ponts

Ancien bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays Belgique
Commune Trois-Ponts
Adresse Place de la Gare
4980 Trois-Ponts
Coordonnées géographiques 50° 22′ 09″ nord, 5° 52′ 24″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services InterCity (IC)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 42, Rivage - Gouvy-frontière
45, Waimes à Trois-Ponts
Voies 3 (+ voies de service)
Quais 2 (dont un central)
Altitude 269 m
Historique
Mise en service 20 février 1867
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

Elle est mise en service en 1867 par la Compagnie des chemins de fer de l'Est, l'exploitant des lignes de la Société royale grand-ducale des chemins de fer Guillaume-Luxembourg. C'est une halte ferroviaire de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC) et d’heure de pointe (P).

Situation ferroviaire

Établie à 269 mètres d'altitude, la gare de Trois-Ponts est située au point kilométrique (PK) 34,80 de la ligne 42, Rivage - Gouvy-frontière, entre les gares ouvertes de Coo et de Vielsalm. C'était une gare de bifurcation, aboutissement de la ligne 45, de Waimes à Trois-Ponts (ligne 45 désaffectée en 2006; intégrée au Ravel en 2010)[1].

Histoire

La station de Trois-Ponts est mise en service, le [2], par la Compagnie des chemins de fer de l'Est, l'exploitant des lignes de la Société royale grand-ducale des chemins de fer Guillaume-Luxembourg (GL), lors de l'ouverture à l'exploitation de la ligne de Spa à la frontière[3].

En 1872 elle est, comme la ligne, nationalisée par l'État Belge qui a racheté les infrastructures à la Compagnie GL[4].

En 1916, durant l'occupation, plusieurs gares de la ligne furent renommées ; Trois-Ponts devint ainsi "Dreibrücken"[5].

Service des voyageurs

Accueil

Halte[6] SNCB, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre.

Dessertes

Trois-Ponts est desservie par des trains InterCity (IC) et d'heure de pointe (P) de la SNCB[7].

En semaine, on retrouve

  • des trains IC entre Liers et Luxembourg (toutes les deux heures)
  • deux trains P reliant Trois-Ponts à Gouvy et un faisant le même trajet dans l’autre sens
  • trois paires de trains P entre Gouvy et Liège-Saint-Lambert (le matin, retour l’après-midi)
  • un train P Herstal - Gouvy (le matin)
  • un train P Gouvy - Liège-Guillemins (le matin)

Les weekends, la desserte se résume aux IC Liers - Luxembourg, qui circulent toutes les deux heures.

Intermodalité

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[6]. Des bus desservent la gare[6].

Notes et références

  1. Dr. Achim Bartoschek, ligne 45.
  2. Annuaire spécial des chemins de fer Belges, V. Devaux et Cie, 1869, p. 179 intégral (consulté le 1er mars 2012).
  3. Site rail.lu Ligne Luxembourg - Ettelbruck - Troisvierges - Frontière belge lire (consulté le 1er mars 2012).
  4. Site gouvy.eu, Histoire du chemin de fer de Gouvy, extrait autorisé de l'article de Roland Marganne publié dans la revue Le Rail en octobre 2006, lire (consulté le 1er mars 2012).
  5. (nl) Site Yvette Schenkel-Latoir, Jan Schenkel & Marijke Moortgat-Schenkel, Vielsalm lire.
  6. Site SNCB, Gare de Trois-Ponts lire (consulté le 1 mars 2012).
  7. « Brochures de ligne - SNCB », sur www.belgiantrain.be (consulté le 20 août 2018)

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Liers Coo IC Vielsalm Luxembourg
Herstal
ou Liège-Saint-Lambert
ou Terminus
Coo
ou Terminus
P
(en semaine)
Vielsalm Gouvy
Gouvy Vielsalm P
(en semaine)
Coo Liège-Guillemins
  • Portail du chemin de fer
  • Portail de la province de Liège
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.