Gene Wilder

Jerome Silberman dit Gene Wilder, est un réalisateur, acteur et scénariste américain né le à Milwaukee (Wisconsin) et mort le à Stamford (Connecticut)[1].

Pour les articles homonymes, voir Wilder.
Gene Wilder
Gene Wilder en 1984.
Nom de naissance Jerome Silberman
Naissance
Milwaukee (Wisconsin)
Nationalité Américaine
Décès
Stamford (Connecticut)
Profession réalisateur, acteur, scénariste
Films notables Charlie et la Chocolaterie
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe…
Le shérif est en prison
Frankenstein Junior
Transamerica Express
Signature.

Découvert grâce à son rôle dans Les Producteurs de Mel Brooks, Gene Wilder s'impose au début des années 1970 au cinéma dans des comédies telles que Charlie et la Chocolaterie, Le shérif est en prison, Frankenstein Junior (1974) ou Transamerica Express (1975). Il a par ailleurs partagé l'affiche quatre fois avec Richard Pryor, avec lequel il forme un des duos comiques inter-raciaux les plus populaires de cette période.

Il n'a aucun lien de parenté avec Billy Wilder.

Biographie

Gene Wilder est le fils d'un couple de juifs russes ayant émigré aux États-Unis. Il étudie l'art dramatique à l'université de l'Iowa, dont il sort diplômé en 1955. Après un passage par l'armée de 1956 à 1958 et par l'Angleterre où il fréquente la Old Vic Theatre School de Bristol, il revient aux États-Unis où il donne des cours d'escrime et conduit des limousines afin de continuer le théâtre. Sa carrière décolle en 1961 lorsqu'il joue à Broadway dans des pièces comme The Complaisant Lover ou Roots. Trois ans plus tard, il est remarqué par Mel Brooks alors qu'il joue aux côtés d'Anne Bancroft, la compagne du réalisateur, dans Mother Courage and her Children.

L'année 1967 marque ses débuts au cinéma. Il incarne un fossoyeur kidnappé par le célèbre couple de bandits, Bonnie et Clyde, dans le film éponyme d'Arthur Penn. Il obtient ensuite l'un des rôles-titres dans Les Producteurs de Mel Brooks, qui avec celui de Willy Wonka, dans Charlie et la Chocolaterie (1971) de Mel Stuart et du docteur Frederick Frankenstein dans Frankenstein Junior (1974) de Mel Brooks, est l'un des plus importants de sa carrière. Dans les années 1970 et 1980, il tourne sous la direction de grands noms du cinéma tels que Woody Allen (Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander en 1972), Stanley Donen (Le Petit Prince en 1974) ou Sidney Poitier (Faut s'faire la malle en 1980). Il apparaît également à plusieurs reprises aux côtés de Richard Pryor, notamment dans deux films d'Arthur Hiller, Transamerica Express (1976) et Pas nous, pas nous (1989).

Passé maître dans la comédie, il voit sa carrière ralentir à la fin des années 1980. Il réalise tout de même deux films en 1984 et 1986 (La Fille en rouge, remake de Un éléphant ça trompe énormément d'Yves Robert, et Nuit de noce chez les fantômes), puis joue sous la direction de Leonard Nimoy dans Funny About Love en 1990.

Après le décès de sa troisième épouse, l'actrice Gilda Radner, des suites d'un cancer, il prend part activement à la recherche contre cette maladie. Il est lui-même atteint en 1999 de la maladie d'Hodgkin ; un an plus tard, il est parfaitement rétabli. Après un bref passage à la télévision dans la série Will et Grace en 2002-2003, il publie ses mémoires, Kiss Me Like a Stranger.

Le , Gene Wilder décède à Stamford (Connecticut), de complications de la maladie d'Alzheimer[2]. On retiendra de lui son rôle principal dans Willy Wonka au pays enchanté (film, 1971) qui l'a fait découvrir au grand public. Une de ses apparitions dans le film lui avait valu de devenir un mème Internet.

Filmographie

Distinctions

Récompenses

Nominations

Voix françaises

et aussi :

Notes et références

  1. (en) Richard Natale. « Gene Wider, 'Willy Wonka' Star and Comedic Icon, Dies at 83 », Variety, 29 août 2016.
  2. (en) « Gene Wilder, star of Mel Brooks movies, dies at 83 », sur bigstory.ap.org, 29 août 2016.
  3. Également réalisateur.
  4. « Awards », sur imdb

Liens externes

  • Portail du cinéma américain
  • Portail de la réalisation audiovisuelle
  • Portail de l’humour
  • Portail de la culture juive et du judaïsme
  • Portail de Milwaukee
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.