Georges Fouet

Georges Fouet, né en 1922 à Toulouse (Haute-Garonne), mort en 1993 dans la même ville[1], est un archéologue français, inventeur[2] entre autres des villas gallo-romaines de Montmaurin, Valentine, Villerouge et Saint-Loup, situées dans la région du Comminges.

Pour les articles homonymes, voir Fouet.
Georges Fouet
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Biographie

Instituteur de Saint-Plancard, très impliqué dans les sociétés savantes régionales, Georges Fouet fut nommé en 1954 attaché de recherches au CNRS[3].

Il découvrit le sanctuaire du Mont Sacon ainsi que les fresques pré-romanes de Saint-Plancard, fut responsable des fouilles de Valentine et de Montmaurin.

Entre 1969 et 1993, il a présidé aux destinées de la Société des Études du Comminges et a dirigé la Revue de Comminges.Il a été aussi président de l'Académie Julien Sacaze[4].

Notes et références

  1. « Georges Fouet. », sur valentine.archeo.free.fr (consulté le 13 avril 2019)
  2. En archéologie, on appelle "inventeur" celui qui découvre un site et effectue les fouilles.
  3. Robert Sablayrolles et Argitxu Beyrie, Le Comminges (Haute-Garonne) - 31/2, Paris, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, coll. « Carte archéologique de la Gaule », (ISBN 2-87754-101-0), p. 50
  4. « Éloge prononcé par Henri Pradalier, président de la Société Archéologique du Midi de la France lors de la séance publique du 16 avril 1994 », Mémoire de la Société archéologique du Midi de la France, t. LIV, , p. 177-178 (lire en ligne).

Articles liés

Liens externes

  • Portail des Pyrénées
  • Portail de l’archéologie
  • Portail de la Gascogne
  • Portail de la Haute-Garonne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.